Innover dans les datacenters pour évoluer et prospérer

Par Ludovic Levé, Directeur France Lenovo Data Center Group – 

Un datacenter agile offre de nombreux avantages à une entreprise. Elle gagne en efficacité, par exemple, et réduit ses coûts.

Gagner en flexibilité
La mise en œuvre d’un datacenter agile n’a pas uniquement pour objectif de créer un avantage concurrentiel : elle devient rapidement un impératif pour toutes les entreprises qui cherchent à se développer. L’agilité du datacenter permet de réduire la complexité, et par conséquent d’accélérer les opérations. Elle demande cependant une remise à plat complète du datacenter, en utilisant des processus de bout en bout et en diminuant le nombre d’interventions manuelles nécessaires. Les datacenters doivent être modulaires, évolutifs et capables de déployer de nouveaux services extrêmement rapidement. Le mieux est de réduire au maximum le temps nécessaire pour passer des idées aux déploiements.
Ces idées doivent partir de demandes réelles. Interroger les employés et les clients est déjà un énorme avantage – mais le faire une seule fois par an ne suffit pas ! Un système d’évaluation permanent est préférable voire indispensable. L’informatique et la technologie sont ainsi plus proches de l’activité. Cette démarche permet d’évaluer en continu la performance de l’entreprise et de savoir si elle sert ses clients aussi bien qu’elle le peut.
Les entreprises peuvent considérer qu’elles ont atteint un niveau d’agilité adéquat lorsqu’elles sont capables de déployer des services plus rapidement, en réduisant les dépenses de projet et en divisant par deux les délais de commercialisation.
Reste à savoir, maintenant, comment obtenir une datacenter plus flexible.

Le cloud, avec transformation numérique probable
Le meilleur moyen de démarrer est d’exploiter pleinement la technologie dont on dispose. En la connectant au cloud et en créant une solution hybride. Les entreprises devraient éviter de stocker la totalité de leurs données dans le cloud. Il est préférable de conserver les données stratégiques sur place, tandis que les données moins importantes peuvent être transférées dans le cloud, pour plus d’agilité numérique.
La solution optimale consiste à intégrer la structure actuelle avec des solutions multi-cloud. En reliant les données sur site à celles stockées à l’extérieur, le flux de données devient beaucoup plus fluide, ce qui simplifie les choses pour connecter des solutions du niveau suivant. Il est également important de pouvoir créer des micro-services.

Des micro-machines pour de micro-services
Le micro-service consiste à scinder des installations et programmations complexes de grande taille en éléments plus petits, ce qui les rend plus agiles et plus proches de l’activité. Ainsi, au lieu d’avoir de longues lignes de code compliquées, elles peuvent être divisées en plusieurs projets dont le déploiement, la maintenance, la certification et le support sont plus faciles. Les fonctions et les caractéristiques arriveront plus vite sur le marché, avec des machines plus près des données.
Étant donné qu’il est plus simple de gérer des projets plus petits, le fait de les scinder en micro-services permet d’accélérer toutes les opérations, sans perdre de vue la visée d’ensemble. Ceci offre à l’entreprise un moyen de commercialiser plus vite, et également de réduire la complexité.

Les coûts baissent radicalement : un développement à l’échelle mondiale, y compris la gestion des questions de latence et de sécurité, reviendra beaucoup moins cher.
De même, l’entreprise est en mesure de contrôler les installations et programmations, et par conséquent, de prendre l’avantage avec la mise en œuvre et la création d’un environnement plus sûr pour ses activités.

Laisser un commentaire