Alerte sur la fourniture d’électricité en janvier

Thomas Veyrenc, directeur exécutif en charge de la stratégie, de la prospective et de l’évaluation chez RT, a annoncé une réactualisation du plan d’approvisionnement en électricité pour les semaines à venir, avec la rehausse du niveau de vigilance sur le mois de janvier.

Certes, l’alerte publiée par RTE, le gestionnaire français du réseau de transport d’électricité, s’adresse en priorité aux particuliers. Mais elle repose sur un double constat, la mise à l’arrêt ces dernières semaines de 17 réacteurs nucléaires sur 56 – dont les 4 réacteurs des sites de Chooz et Civaux suite à la détection d’anomalie à proximité des soudures dans le circuit d’injection de secours -, et dans une moindre mesure le constat de la faiblesse du vent.

La météo se montre actuellement clémente, les températures sont largement au-dessus des normales saisonnières, et cela en théorie jusqu’au 13 janvier. Mais après, elles devraient redescendre en dessous de la barre du 0°. Ce qui pourrait nous réserver quelques froides surprises. Auxquelles nous devrons faire face malgré la faiblesse des moyens de production.

Dès la mi-janvier, le nombre de réacteurs nucléaires à l’arrêt devrait être ramené à 8. Mais Thomas Veyrenc nous invite à « se préparer à exploiter le système en situation dégradée » en janvier. Il faut également craindre une vague de froid (de l’ordre de 4 °C en dessous des normales) dans les prochaines semaines, qui sera accompagnée d’une faible production éolienne. Et donc s’attendre, comme les années précédentes, à « un impact localisé et limité dans le temps, 2 heures maximum consécutives ».

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste