atNorth cible un PUE de 1,03 pour son quatrième datacenter, au nord de l’Islande

atNorth (anciennement Advania) a révélé l’emplacement de son futur et quatrième datacenter, qui sera implanté à Akureyri, dans le nord de l’Islande, avec le climat le plus froid qui favorisera le refroidissement et un PUE de 1,03.

Le leitmotiv d’atNorth, dès sa création, a toujours été la durabilité. Dans les faits, cela se traduit par deux datacenters en Islande et un en Suède intégralement alimentésd en énergie renouvelable provenant de centrales hydroélectriques et géothermiques, ce dont ne manquent pas les pays du nord de l’Europe.

Après l’annonce d’un premier datacenter dédier au HPC (lire « atNorth lance le premier datacenter HPC en Suède« ), le groupe vient de révéler la localisation de son quatrième datacenter, à Akureyri, dans le nord de l’Islande.

Il s’agira d’un datacenter de colocation neutre, d’un e surface de 4 000 m², avec 6 salles informatiques, et une capacité énergétique de 12 MW.

atNorth exploitera le climat local pour refroidir le datacenter. Ce qui lui permet d’annoncer un PUE de 1,03. La région, située au nord-est de l’Islande, est la plus froide du pays. Et elle dispose aujourd’hui d’une infrastructure pour le transfert sûr et sécurisé de l’électricité indispensable au datacenter.

Le groupe entend également tirer profit d’un écosystème d’entreprises technologiques présentes dans la région, futur clients, sans doute, mais aussi source d’une main d’oeuvre plus facile à qualifier.

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste