Colt DCS a cédé 12 datacenters à AtlasEdge Data Centres

Nous revenons sur une information qui nous avait échappée : Colt Data Centre Services (DCS) a cédé 12 datacenters européens à AtlasEdge Data Centres.

AtlasEdge Data Centres – issu d’une joint venture entre les investisseurs Liberty Global et DigitalBridge, accompagnés de Digital Colony Partners II et pour une faible participation de Digital Realty – dispose de plus d’une centaine de datacenters en Europe. Sa stratégie est proche de celles déployées par Equinix ou Interxion, de créer une plateforme de datacenters et d’interconnexion, mais dans une optique de proximité sur son terrain de jeu initial, la Grande-Bretagne.

L’acquisition de 12 datacenters de Colt DCS, sur 11 grandes agglomérations européennes et dans 9 pays (dont 7 nouveaux pays pour AtlasEdge), vient étendre cette stratégie à l’Europe. Ces datacenters apportent une capacité de 53,6 MW et une surface de colocation de 22 200 m².

AtlasEdge Data Centers cherche à optimiser les routes réseau, à minimiser les coûts de bande passante et à tirer parti de son écosystème pour fournir des services supplémentaires. La société prend en charge les applications localisées et à faible latence qui permettent aux clients d’être plus proches des utilisateurs finaux.

En Grande-Bretagne, AtlasEdge dispose de datacenters à Basildon, Belfast, Birmingham, Bradford, Brighton, Bristol, Edinburgh, Guildford, Hersham, Huddersfield, Leeds, Leicester, London, Manchester, Northampton, Nottingham, Oxford, Peterborough, Preston, Renfrew, Strathclyde, Swansea, Watford, Wokingham, et Wolverhampton.

De son côté, Colt a déclaré cette vente correspondait à sa volonté de se concentrer sur la construction et le développement de sites de datacenters hyperscale. Dont plusieurs sont en construction en Europe, en Inde et au Japon, ce qui devrait porter sa capacité à plus de 450 MW. Ce qui ne l’empêchera pas de devenir un locataire clé dans plusieurs installations désormais propriétés d’AtlasEdge.

Share: