Fournisseurs de Services : 5 tendances phares à suivre

Par Sally Bament – VP Marketing Juniper Networks

Alors que l’adoption du cloud se confirme, il reste crucial d’optimiser et de pérenniser les nouveaux environnements IT hybrides et les infrastructures de réseau. Mais afin d’anticiper les besoins émergents des organisations, les fournisseurs de services doivent également cerner les autres tendances de fond qui se dessinent pour les années à venir.

Envisager les variantes de la 5G

Il n’y a pas d’approche unique pour déployer des services 5G. Au cours des derniers mois, les principaux fournisseurs de services ont adopté des approches différentes. Verizon et AT&T ont par exemple développé des réseaux 5G en utilisant un spectre à large bande pour desservir des zones précises avec des débits élevés, tandis que T-Mobile a fait des concessions sur la vitesse avec un spectre à bande basse afin de couvrir une zone plus étendue. D’autres acteurs comme Sprint ont quant à eux fait le pari d’un spectre à bande moyenne.

Au cours des cinq prochaines années, les fournisseurs de services devront donc composer avec plusieurs couches de couverture 5G, en fonction de la réaffectation et de l’attribution des bandes, revêtant chacune son lot d’avantages et d’inconvénients. Par ailleurs, le partage dynamique du spectre (DSS) commence à être déployé et devrait accélèrer l’élargissement de la couverture 5G (permettant au LTE de rester un cheval de bataille), en particulier pour les fournisseurs de service sans spectre faible/médium-bande disponible.

Cloud Gaming : la partie ne fait que commencer

L’industrie du jeu en ligne représente une réelle opportunité et les fournisseurs de services cloud ont déjà tous commencé à se précipiter pour prendre leur part du gâteau. Avec l’arrivée de la 5G, la vidéo haute définition ou encore la réalité augmentée, la tendance va encore s’intensifier.

Le Cloud Gaming s’avère très populaire auprès des consommateurs dans la mesure où une latence quasi nulle est nécessaire pour les jeux d’action multi-joueurs en temps réel depuis le cloud.

Les fournisseurs d’équipements tiendront la promesse du 400G

Avec la forte croissance du trafic réseau, les avantages du 400G et ses capacités vont bénéficier au cloud hyperscale, suivis des réseaux WAN des fournisseurs de services, des datacenters et, à terme, des réseaux metro. Si les principaux fournisseurs ont désormais compris le potentiel des réseaux 400G, ils vont désormais se concentrer sur la montée en capacité vers le 400G des réseaux pour permettre aux usagers de récolter les fruits de la production vidéo 5G, AR/VR, 4K et autres besoins en large bande.

Les fusions et acquisitions vont mettre fin à l’ère de l’AI-washing

Tout le monde veut prendre part à l’intelligence artificielle, et de nombreuses entreprises, plutôt que de proposer une vraie technologie, se sont rendues coupables d’IA-washing, soit un recours abusif au terme d’intelligence artificielle. Mais personne n’est dupe et les véritables fournisseurs d’IA vont enfin réussir à tirer leur épingle du jeu. Alors que de plus en plus d’acteurs télécoms s’appuient sur l’IA pour rationaliser leurs réseaux, les opérations de fusions-acquisitions dans le secteur vont se multiplier et ainsi aider à structurer le marché. L’intelligence artificielle et l’automatisation sont

essentielles pour gérer la complexité croissante des réseaux et assurer une prestation de services rapide à l’ère de la 5G.

Convergence des services sans fil et filaires

Il y a plus de vingt ans, les fournisseurs de services ont réalisé qu’il n’était pas économique d’exploiter plusieurs réseaux IP en parallèle. La convergence IP est de fait devenue le protocole universel. La convergence du réseau a eu un passé mouvementé depuis, avec de nombreux faux départs. Qu’en est-il aujourd’hui de la convergence cellulaire/WiFi ?

En raison de revenus demeurant stables alors que le trafic continue d’exploser, l’économie des réseaux a besoin d’évoluer. Le déploiement de la 5G offre la possibilité d’insérer de nouvelles architectures convergentes. Les solutions sans fil sont en mesure de décharger les réseaux mobiles (EPC) d’une partie du trafic en les redirigeant vers des réseaux filaires plus résilients en matière de bande passante et de performance. Les architectures convergentes sont pilotées par des groupes industriels, dont le Broadband Forum (BBF) et le 3GPP, avec des normes pour les fonctions de médiation 5G/filaires telles que la fonction de passerelle d’accès (AGF) et la fonction FMIF (Fixed Mobile Internetworking). Les fournisseurs de services vont devoir commencer à faire de réels efforts pour faire converger les services filaires et sans fil.

Share: