Infosys invite le HPC de Daimler sur le datacenter ‘vert’ Lefdal Mine en Norvège

Infosys propose un « Green Data Center as a Service » pour aider Daimler à atteindre le zéro émission carbone via un partenariat avec l’un des datacenters les plus ‘verts’ d’Europe – Lefdal Mine, en Norvège – afin d’accélérer la transition vers une mobilité durable.

Infosys annonce qu’il va transférer les charges de calcul haute performance (HPC) de Daimler, utilisées pour la conception de véhicules et de technologies de conduite automatisée, vers l’un des datacenters les plus verts d’Europe, le Lefdal Mine Datacenter en Norvège. Le passage à un « green datacenter as a service » est une étape importante pour aider Daimler à remplir sa mission de développement durable « Ambition 2039 », qui vise la neutralité carbone d’ici 2039.

Les datacenters représentent actuellement environ 2 % de la consommation totale d’énergie dans le monde et la demande de services devrait augmenter de 60 % d’ici 2022. À mesure que les nouvelles technologies continuent de se développer, les charges de travail d’ingénierie et autres charges de travail à haute performance qui exécutent des algorithmes complexes, tels que ceux nécessaires à la simulation des capteurs et des trajets pour les véhicules autonomes, deviendront indispensables pour que les constructeurs automobiles restent compétitifs. Or, ces charges de travail sont extrêmement gourmandes en énergie et contribuent considérablement à l’empreinte carbone des entreprises du monde entier.

Dans le cadre de son partenariat stratégique avec Daimler pour stimuler l’innovation grâce au cloud hybride et transformer l’infrastructure informatique, Infosys a proposé une solution pour aider Daimler à passer du HPC à une infrastructure plus « verte » en utilisant l’offre Data Center as a Service (DCaaS) d’Infosys dans la région nordique. Dans le cadre de cette initiative, Infosys gérera l’infrastructure informatique dans son intégralité et Lefdal Mine Datacenter fournira son installation : l’un des seuls datacenters durables et économes en énergie du monde.

La Norvège devient une « superpuissance » en matière de datacenters verts, étant donné que 100 % de la production d’électricité dans la région est renouvelable et que les pertes de transmission sont réduites au minimum. Le Lefdal Mine Datacenter offre l’une des solutions les plus écologiques d’Europe, en fournissant une capacité refroidie par air et par eau.

Ce datacenter est situé dans une mine, à côté d’un fjord profond et froid, dont la température stable et basse permet un refroidissement efficace. Par rapport aux datacenters refroidis par air, le datacenter de la mine de Lefdal n’est pas affecté par les journées plus chaudes et ne nécessite pas de systèmes d’évaporation pour le refroidissement, l’efficacité de la consommation d’eau étant également nulle. Ce système permet d’obtenir un PUE compris entre 1,10 et 1,15 selon la configuration de l’onduleur et l’échelle de la capacité. Le datacenter offre un emplacement de premier ordre pour les environnements HPC.

Le catalogue de datacenters d’Infosys

Le datacenter vert est le dernier ajout au portefeuille de clouds hybrides Cobalt d’Infosys, un plan qui consiste en une combinaison de datacenters privés régionaux couvrant les principaux continents, datacenters de pointe et d’hyperscalers. Pour Daimler, le partenariat avec Infosys pour réimaginer les opérations de ses datacenters à Lefdal aura un impact significatif sur la réalisation de ses objectifs de durabilité et démontre l’énorme opportunité pour d’autres organisations de bénéficier de l’offre leader du secteur.

Jan Brecht, directeur de l’information de Daimler et Mercedes-Benz, a déclaré : « Une grande partie de notre consommation d’énergie informatique provient de nos datacenters, qui nécessitent une puissance importante en termes de calcul et de refroidissement. C’est pourquoi nous les transformons, avec le soutien de notre partenaire Infosys, en regroupant notamment le calcul haute performance dans une solution économe en énergie au datacenter de Lefdal Mine. Non seulement nous bénéficierons d’un refroidissement naturel grâce aux températures froides de la Norvège, mais nos opérations fonctionneront également avec de l’énergie 100 % verte. Cette initiative marque une autre étape importante dans notre démarche pour devenir neutre en carbone.« 

Salil Parekh, directeur général d’Infosys, a déclaré : « Infosys est un partenaire stratégique pour les entreprises qui naviguent dans la décarbonisation et nous sommes bien positionnés pour réaliser une transformation verte durable, en tirant parti de notre expertise acquise au cours d’une décennie pour la gestion de l’environnement. Nous lançons des projets dans le monde entier, dans tous les secteurs d’activité, pour faciliter les actions de lutte contre le changement climatique, en développant des solutions et des services pour aider nos clients dans leur transition vers une économie à faible émission de carbone. En réalisant cette transformation pour Daimler, nous avons montré comment l’infrastructure verte en tant que service peut réduire radicalement l’impact des organisations sur l’environnement et le vaste potentiel pour d’autres organisations gérant des charges de travail d’entreprise à haut débit de bénéficier de cette offre de durabilité à la pointe du secteur.« 

Jørn Skaane, directeur général de Lefdal Mine Datacenter AS, a déclaré : « Nous avons construit et exploitons un datacenter durable, sécurisé et rentable de premier plan – la solution norvégienne. Avec de l’énergie renouvelable à court terme et un refroidissement provenant du fjord voisin, la durabilité est au cœur de notre mission et de nos valeurs. Notre ambition est d’être le datacenter le plus « vert » du monde, avec la capacité d’offrir des solutions de datacenters sur mesure et évolutives. Nous sommes ravis d’avoir été choisis pour héberger les charges de travail HPC de Daimler et nous contribuerons à ce que Daimler devienne neutre en carbone.« 

Jan Christian Vestre, ministre du commerce et de l’industrie du gouvernement norvégien, a déclaré : « Je souhaite féliciter les parties pour avoir atteint cette étape importante. Le datacenter de la mine Lefdal, basé sur la réutilisation d’infrastructures industrielles et d’énergie produite localement, est un excellent exemple de la manière dont les datacenters et le savoir-faire industriel norvégiens peuvent aider les industries du futur à atteindre leurs objectifs de décarbonisation.« 

Share: