KIOXIA présente les premiers disques SSD EDSFF pour datacenter avec la technologie PCIe 5.0

Nouveaux disques SSD pour datacenter EDSFF E3.S de la série CD7 E3.S de KIOXIA conçus avec la technologie PCIe 5.0 sont optimisés en termes de densité et d’efficacité

KIOXIA Europe GmbH a annoncé la première gamme de l’industrie de disques SSD E3.3 d’Enterprise and Data Center Standard Form Factor (EDSFF) conçus avec la technologie PCIe 5.0 [1]. La nouvelle série CD7 E3.S de KIOXIA ouvre une nouvelle ère en matière de mémoires flash utilisées dans les serveurs et le stockage. S’appuyant sur les exemples de développement KIOXIA E3.S qui ont reçu le prix « Best in Show » lors du Flash Memory Summit de l’année dernière, la série CD7 E3.S augmente la densité de stockage flash par lecteur pour une efficacité énergétique optimisée et une consolidation des racks [2].

S’affranchissant des limitations de conception du facteur de forme 2,5 pouces, la famille EDSFF E3 est optimisée pour les besoins de serveurs et de stockage hautes performances et hautement efficaces. L’EDSFF permet à la prochaine génération de disques SSD de s’adapter aux futures architectures de centres de données tout en prenant en charge une variété de nouveaux appareils et applications. Il fournit un flux d’air et des conditions thermiques améliorés ainsi que des avantages en termes d’intégrité du signal. La prise en charge de budgets d’alimentation E3.S plus élevés que les disques SSD à facteur de forme 2,5 pouces et une meilleure intégrité du signal permettent à l’EDSFF de fournir les performances promises par la technologie PCIe 5.0 et au-delà.

KIOXIA est un membre actif et un contributeur du groupe de développement industriel des solutions EDSFF et collabore avec les principaux développeurs de serveurs et de systèmes de stockage pour libérer toute la puissance de la mémoire flash, NVMe et PCIe.

« À une époque où nous avons besoin de supports de stockage qui peuvent être facilement adaptés tout en optimisant les performances ou la capacité, les nouveaux disques SSD KIOXIA E3.S, conçus avec la technologie PCIe 5.0 et utilisant EDSFF, ouvrent de nouvelles opportunités de réduction des coûts pour les systèmes de serveur et de stockage et utilisent efficacement les puces de mémoire flash pour la densité de stockage SSD », Paul Rowan, vice-président du service marketing et ingénierie de SSD chez KIOXIA Europe GmbH.

Caractéristiques principales de la série CD7 E3.S

● Facteur de forme EDSFF E3.S avec des capacités allant jusqu’à 7,68 To
● Conçu selon la dernière spécification PCIe 5.0 et optimisé pour les performances des voies PCIe x2
● Utiliser moins de voies PCIe augmente le nombre de périphériques PCIe pouvant être pris en charge
● Construit sur la mémoire flash BiCS FLASH 3D TLC de KIOXIA
● Débit en lecture jusqu’à 6 450 Mo/s et 1 050 000 IOPS en lecture aléatoire
● Des latences en lecture de 75 s et en écriture de 14μs, qui sont respectivement d’environ 17 % et 60 % inférieures à celles des SSD PCIe 4.0 de la génération précédente de KIOXIA.
● Des LED sont embarquées dans le boîtier des modèles E3.S afin que l’état des disques SSD puisse être reconnu visuellement. Cela signifie qu’il n’est pas nécessaire de mettre en œuvre des LED supplémentaires, qui étaient traditionnellement intégrées dans le plateau de lecteur du châssis du système, réduisant ainsi des coûts du système.

La série CD7 E3.S de KIOXIA est désormais échantillonnée pour certains clients OEM.

[1] Au 9 novembre 2021, enquête KIOXIA.
[2] Par rapport aux disques SSD à facteur de forme 2,5 pouces. « 2,5 pouces » indique le facteur de forme du SSD. Cela n’indique pas la taille physique du lecteur.

*Définition de la capacité : KIOXIA définit un mégaoctet (Mo) comme 1 000 000 octets, un gigaoctet (Go) comme 1 000 000 000 octets et un téraoctet (To) comme 1 000 000 000 000 octets. Un système d’exploitation informatique, cependant, signale la capacité de stockage en utilisant des puissances de 2 pour la définition de 1 Go = 230 = 1 073 741 824 octets et affiche donc une capacité de stockage moindre. La capacité de stockage disponible (y compris des exemples de divers fichiers multimédias) variera en fonction de la taille du fichier, du formatage, des paramètres, du logiciel et du système d’exploitation, notamment le système d’exploitation Microsoft et/ou les applications logicielles préinstallées, ou le contenu multimédia. La capacité réelle formatée peut varier.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste