La déroute des crypto-mineurs : Compute North dépose le bilan

Compute North, l’un des plus grands opérateurs de datacenters de crypto-minage, a déposé une demande de chapitre 11 (mise en faillite) avec une dette de 500 millions de dollars.

Compute North est l’un des plus grands fournisseurs de datacenters pour les mineurs. Il possède quatre datacenters aux États-Unis : deux au Texas, un dans le Dakota du Sud et un au Nebraska.

  • Compute North a annoncé en février une levée de fonds de 385 millions de dollars.
  • Depuis il subit la chute des prix du bitcoin et la hausse des coûts de l’électricité.
  • Il a déposé une demande de chapitre 11 (procédure volontaire de mise mise en faillite) auprès du tribunal américain des faillites du district sud du Texas.
  • La dette de Compute North s’élève à 500 millions de dollars, répartis sur au moins 200 créanciers.
  • Le CEO Dave Perrill a démissionné, il continuera de siéger au conseil d’administration. Il est remplacé par Drake Harvey, son directeur de l’exploitation.

Le dépôt de bilan de Compute North jette le trouble sur un secteur, le minage des crypto-monnaies, sur lequel le groupe fait figure de principal partenaire sur la plupart des grands projets, dont Marathon Digital, Hive Blockchain, Atlas Mining (Singapour), Crypto Miner The9 (Chine), BitNile Holdings, Bit Digital et Sphere 3D.

  • Rappelons que le 14 juillet, Celsius Network, concurrent de Compute North, a également déposé une demande de protection contre les faillites en vertu du chapitre 11.
  • Les fermes de crypto-minage seraient à l’origine d’environ la moitié de la consommation des datacenters hyperscale et de colocation.
Share: