Le robot Bombyx de Facebook déploie la fibre aérienne à moindre coût

Après une longue période de développement, depuis 2014, le robot Bombyx, créé par la filiale Facebook Connectivity, un outil de déploiement de la fibre aérienne plus rapide et moins cher, est désormais oipérationnel et recherche des partenaires.

Sans impliquer de creuser des rues, sans assistance humaine, et sans interrompre le service d’électricité, Bombyx est un robot qui rampe le long des lignes électriques et enroule la fibre autour de ces lignes. Le robot est la tentative de Facebook de faire la plus grande baisse du coût du déploiement de la fibre terrestre en combinant des innovations dans les domaines de la robotique et de la conception de câbles à fibre optique pour augmenter la quantité de fibre terrestre sur terre, sans les frais de tranchées pour poser de la fibre sous terre.

Le robot glisse le long du fil électrique et sa partie arrière pivote, enroulant automatiquement le câble en fibre optique autour du fil électrique ou téléphonique. Il sait se maintenir en équilibre lorsqu’il rencontre un obstacle que détectent ses capteurs.

Facebook affirme avoir surmonté de nombreux obstacles dans le développement de Bombyx. Les lignes électriques étant fines et ne supportant qu’un poids limité, la fibre a été rendue solide, tout en restant petite et flexible, en utilisant un tressage en Kevlar. Un choix qui rend la fibre créée par Facebook 10 fois plus légère que le câble fibre existant et trois fois plus petite.

Il a fallu également développer une gaine robuste pour la fibre, qui peut résister aux températures élevées que l’on trouve souvent sur les lignes électriques. Et le nombre de fibres a été réduit de 96 à 24. Selon Facebook, une seule fibre peut desservir jusqu’à 1 000 foyers. Le dernier kilomètre est ensuite servi soit par une connexion fibre souterraine, soit par un équipement sans fil. Bombyx offre ainsi un moyen peu coûteux de déployer la fibre sur des infrastructures électriques.

Bombyx sort de sa phase de recherche et développement, et Facebook Connectivity recherche des partenaires potentiels, en particulier des sociétés de services d’électricité.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste