Nvidia pourrait renoncer au rachat de ARM

Depuis septembre 2020, Nvidia ne cesse de défendre le projet de rachat de ARM à SoftBank, à 40 milliards, afin de rassurer les concurrents, et de répondre aux autorités nationales.

Selon les sources de Bloomberg, le fondeur américain évoquerait aujourd’hui l’échec du rachat. Officiellement, rien n’est arrêté même si avec la plainte déposée par l’autorité américaine des marchés, de plus en plus de doutes circulent.

Côté américain, l’affaire sera jugée à l’été 2022, ce qui rallongerait un peu plus les délais. 

On saura dans les jours et semaines à venir si Nvidia poursuit le rachat ou si le fondeur passe à autre chose. En cas de renoncement, reste à voir ce que SoftBank fera de ARM. 

Author: François Tonic

Fondateur de Nefer-IT, rédacteur en chef de Programmez! et de CloudMagazine, historien expert de la période pharaonique et éditeur de Pharaon Magazine, journaliste et conférencier.