RISC-V : une alternative crédible à ARM ?

Les sanctions américaines contre certaines entreprises chinoises avaient mis en avant les processeurs RISC V et la possibilité d’y voir une alternative aux processeurs ARM. Contrairement à certaines prédictions, RISC-V n’a pas remplacé ARM ni en Chine, ni ailleurs.

Cependant, il ne faut pas pour autant ignorer cette architecture. Dans les prochaines années, elle ne peut que croître, notamment par le fait que les designs sont Open Source et qu’elle possède un rapport puissance – consommation énergie très intéressant. 

Counterpoint Research prédit même une croissance de 25% par an sur le marché des IoT (principalement). Les entreprises chinoises misent beaucoup sur ce processeur et les solutions commencent à se multiplier. D’autres pays ont également évoqué leur intérêt pour RISC-V : la Russie et l’Inde. 

Share:

Author: François Tonic

Fondateur de Nefer-IT, rédacteur en chef de Programmez! et de CloudMagazine, historien expert de la période pharaonique et éditeur de Pharaon Magazine, journaliste et conférencier.