Rosenberger OSI passe aux matériaux d’emballage bio et dégradables

Rosenberger OSI passe aux matériaux d’emballage bio et dégradables : le spécialiste du câblage se concentre sur la durabilité.

Communiqué — Rosenberger Optical Solutions & Infrastructure (Rosenberger OSI), expert en connexions par fibre optique, solutions de câblage et services d’infrastructure, annonce que son emballage plastique pour les cordons de raccordement sera remplacé par des polymères biosourcés et biodégradables au cours de l’année à venir. À l’origine de cette initiative, un projet d’innovation de l’entreprise sur la question des emballages durables et écologiques. L’objectif de cette initiative était de remplacer les films plastiques actuellement utilisés par une alternative qui soit écologique et économe en ressources.

« L’introduction d’emballages en biopolymères à l’échelle industrielle représente une valeur ajoutée, et pas seulement pour nous en tant qu’entreprise. L’importance de disposer de solutions respectueuses de l’environnement est également exprimée par nos clients. Compte tenu du débat actuel sur la durabilité, en particulier dans le secteur des centres de données, nous sommes heureux de pouvoir apporter notre contribution », a déclaré le Dr Benjamin Weigand, responsable de l’innovation chez Rosenberger OSI.

Une coopération avec le Fraunhofer IAP

Le nouveau type d’emballage a été sélectionné et prototypé en coopération avec l’Institut Fraunhofer, spécialisé dans la recherche appliquée sur les polymères (IAP), au centre technique de Schwarzheide. Parmi les solutions innovantes, un plastique biosourcé et biodégradable a été retenu comme alternative à l’approche homologue dérivée de produits pétroliers utilisée précédemment.

En termes d’apparence, de stabilité et de toucher, le nouveau bioplastique est absolument comparable aux emballages utilisés jusqu’à présent et pratiquement impossible à différencier. Par rapport aux solutions en papier, les nouveaux plastiques offrent deux avantages majeurs. D’une part, les biopolymères présentent l’intérêt de mieux protéger les connecteurs de fibres optiques sensibles de la contamination et d’être plus légers et résistants. D’autre part, les emballages en plastique peuvent être produits plus rationnellement.

Des études montrent qu’il faut environ quatre fois plus d’énergie pour produire un produit en papier équivalent. Lors de la sélection du matériau, une grande importance a été accordée à ce que la proportion de matières premières renouvelables soit significativement élevée.

Pas de microplastiques et élimination dans les bacs de recyclage

En outre, Profectus Films GmbH a été sélectionné comme fournisseur pour l’achat des feuilles de protection, avec des matériaux de base provenant de sources certifiées et durables en Europe centrale. Les emballages utilisés à l’avenir par Rosenberger OSI sont biodégradables conformément à la norme européenne EN 13432 et excluent la formation de microplastiques. L’élimination du film biodégradable peut se faire de manière conventionnelle via la poubelle de recyclage (« poubelle jaune »).

Un emballage performant réduit les déchets

Outre l’utilisation du nouveau matériau d’emballage fabriqué à partir de matières premières renouvelables, la durabilité est encore davantage élargie, car Rosenberger OSI se concentrera également à l’avenir sur des emballages efficaces, avec pour objectif à long terme d’économiser des matériaux et de réduire les déchets.

Les activités planifiées, qui seront mises en œuvre progressivement au cours de l’année prochaine, incluent :

  • L’utilisation d’une machine d’emballage innovante qui reconnaît les différents formats de produits et ajuste la quantité de feuilles en conséquence.
  • Des économies de matériaux de 40 % en optimisant l’épaisseur de la feuille d’emballage en biopolymère.
  • L’impression directe sur l’emballage en biopolymère, ce qui élimine en grande partie le recours aux étiquettes adhésives
  • La fourniture en format numérique des protocoles de mesure et d’instructions d’installation pour les câbles de raccordement.
Share: