Test réussi pour la connexion 400G entre Londres et Paris

Equinix et Zayo ont annoncé la réussite des essais de connexion à 400 Gbps, à pleine charge sans aucune perte de trafic, entre deux datacenters d’Equinix, à Londres et à Paris, via le réseau de fibre sous-marine de Zayo.

Dans le cadre de l’essai, Zayo a déployé un canal optique 500G sur son réseau DWDM compatible 800G. La bande passante supplémentaire a été exploitée pour déployer 100G supplémentaire pour des capacités de surveillance améliorées, afin d’assurer une visibilité accrue pour assurer la viabilité constante du réseau.

La nouvelle technologie 400G a produit de nombreux avantages en réduisant le matériel de quatre cartes optiques 100G distinctes à une seule carte 400G. Cela a abouti à une application simple avec moins de transferts entre le client et Zayo, réduisant les points de défaillance potentiels.

La consommation d’énergie par gigabit a été réduite de 40% par rapport au matériel de la génération précédente. De quoi répondre aux engagements de Zayo et d’Equinix en matière de pratiques commerciales durables et de réduction des impacts environnementaux.

Quant à Equinix, le géant de la colocation a rationalisé ses opérations en ayant moins de circuits pour gérer et exploiter son réseau tout en réduisant les coûts. Ces réalisations marquent des différenciateurs clés pour les clients qui construisent leurs réseaux autour d’une capacité de bande passante élevée.

Zayo s’efforcera de fournir des services de longueur d’onde 400G sur la majorité de ses routes américaines et européennes d’ici la fin de 2022, pour répondre à la demande croissante de services à large bande passante et à faible latence de ses clients.

Share: