Un jumeau numérique pour les datacenters ?

Thésée DataCenter annonce le premier-né de son campus de 6 datacenters de 1000m2 et 3 MW chacun. Ce nouveau datacenter est la garantie de respect du RGPD et surtout l’assurance que les sociétés françaises hébergées à Aubergenville ne tomberont pas sous la tutelle du Cloud ou du Patriot Act. En outre, ce datacenter innove en matière d’économie d’énergie pour proposer des consommations inférieures de 20% aux consommations habituelles de ce type de centres de données. 

Alors que la construction de la seconde tranche va commencer, les clients de Thésée peuvent accéder à leurs actifs IT grâce à une nouvelle approche : le jumeau numérique. Le concept du jumeau numérique est assez simple : une représentation virtuelle en 3D de l’installation, basée sur la physique, englobant les équipements informatiques, les baies et l’infrastructure d’alimentation électrique et de refroidissement. De la conception à l’exploitation, le jumeau numérique reproduit virtuellement le comportement physique du centre de données.
 
« Un jumeau numérique permet aux clients finaux de gérer leur propre espace de centre de données. Il est complété par un accès à toutes les alarmes, aux mesures de performance et à la possibilité d’interagir avec une réplique virtuelle (alias jumeau numérique) de leur espace 3D. Un accès à la simulation CFD (computational fluid dynamics) permet d’évaluer les options de déploiement informatique » précise Eric Arbaretaz, co-fondateur et CTO de Thésée Data Center. « En termes d’expérience de la colocation, ce type de visibilité est tout simplement révolutionnaire ; elle est rendue possible par un système de gestion de centre de données (DCMS) intégré de bout en bout, conçu par HPE, qui associe de manière transparente les composants DCIM et DCSO (optimisation des opérations). »

La plupart des clients de Thésée cherchent à déployer des baies informatiques à haute densité (cloud ou HPC) et se préoccupent bien sûr de la capacité de leurs baies lors de l’acquisition de nouveaux serveurs. Ils savent que Thésée a été conçu pour ce type de rack à haute densité, mais ne sont pas sûrs que leurs futurs projets puissent être réalisés sans risques électriques ou climatiques. Cette incertitude peut rapidement devenir un obstacle important à la planification de projets futurs.

Author: François Tonic

Fondateur de Nefer-IT, rédacteur en chef de Programmez! et de CloudMagazine, historien expert de la période pharaonique et éditeur de Pharaon Magazine, journaliste et conférencier.

1 thought on “Un jumeau numérique pour les datacenters ?

Comments are closed.