USA – Le taux d’inoccupation des datacenters est en forte baisse, mais les loyers sont en hausse

Une étude de CBRE sur le marché américain montre que le taux d’inoccupation des datacenters a diminué à une moyenne de 3,8 % sur les sept principaux marchés au premier semestre 2022. Les loyers (prix au kW) ont affiché une hausse de 5,9 %.

CBRE a publié son dernier rapport North America Data Center Trends sur les tendances des datacenters nord-américains au premier semestre 2022, sur les sept principaux marchés (Virginie du Nord avec 269,3 MW d’absorption nette, Dallas, la Silicon Valley… et en sixième place la région de New York / New Jersey).

  • 352,9 MW de nouvelles offres ont été mis en ligne soit une augmentation de 20 % d’une année sur l’autre.
  • Le taux d’inoccupation des centres de données a diminué à une moyenne de 3,8 %, contre 10,3 % au premier semestre 2021

Malgré l’afflux de capacités supplémentaires, les géants du cloud public se sont précipités pour sécuriser l’espace afin de répondre à la croissance future prévue, entraînant d’importantes prélocations de surfaces en construction, ce qui a contribué à la forte baisse de la vacance.

  • La vacance sur le marché primaire restera tendue dans un avenir prévisible, puisque 73 % (1 170 MW) des 1 601,5 MW de l’offre en construction ont été prélibérés à la fin du premier semestre 2022.

A surveiller, la hausse des loyers

CBRE a constaté que pour la première fois depuis 2017, les conditions de marché tendues ont entraîné une augmentation des loyers demandés moyens sur les marchés primaires (5,9 %, à 127,50 $ le kilowatt) et les marchés secondaires (2,3 %, à 133 $ le kW).

Share: