1 entreprise sur 3 utilisera l’Edge Computing

L’étude “Opportunity at the Edge: Change, Challenge, and Transformation on the Path to 2025“, réalisée par Fast Future en collaboration avec Aruba, révèle que 67 % des DSI interrogés pensent qu’au moins 30 % des entreprises utiliseront l’Edge Computing.

Si elles veulent libérer le vaste potentiel économique des technologies d’Edge Computing, les entreprises doivent fondamentalement changer leur approche de la technologie et de leurs modèles économiques.

Au cours des cinq prochaines années, les entreprises opéreront un virage majeur vers la périphérie du réseau, avec des technologies émergentes leur permettant d’améliorer radicalement l’expérience utilisateur, de transformer leurs modèles économiques et de bénéficier d’importantes opportunités de revenus. C’est ce que révèle la nouvelle étude publiée par Aruba, une société Hewlett Packard Enterprise.

L’étude indique que les technologies d’Edge Computing, conçues pour traiter et analyser les données des utilisateurs à l’endroit où ils se connectent au réseau, révolutionneront l’expérience des clients et des employés, produiront des modèles économiques plus dynamiques, réactifs et personnalisés, et contribueront même à l’essor de secteurs d’activité entièrement nouveaux.

Principales thématiques et conclusions

  • Un tiers des entreprises créeront des personnalisations de masse reposant sur l’Edge Computing d’ici 2025 : 67 % des personnes interrogées pensent qu’au moins 30 % des entreprises se serviront de l’Edge Computing au cours des cinq prochaines années pour créer des ‘personnalisations de masse’.
  • L’Edge Computing offrira de nouveaux avantages :
    • l’adaptation des produits, services et tarifs au marché local (52 % des personnes interrogées),
    • une meilleure vision en temps réel du marché (50 %),
    • une satisfaction accrue des clients et des utilisateurs (48 %),
    • des innovations plus rapides de produits et de services (47 %).

Opportunités à la périphérie

L’Edge Computing créera de nouveaux débouchés commerciaux dans tous les aspects de l’économie, permettant aux entreprises d’utiliser les données afin de mieux comprendre leurs clients et de personnaliser les services en fonction de leurs besoins. Par exemple, les détaillants proposeront des vêtements sur mesure, ajustés à un hologramme en 3D, les écoles et les collèges mettront en place des salles de classe qui s’adapteront automatiquement au niveau de compréhension et de maîtrise de chaque étudiant…

Adaptation nécessaire des entreprises pour profiter de ces avantages

Voici les principaux axes d’amélioration des entreprises pour saisir au mieux les opportunités liées à l’Edge Computing :

  • 64 % des personnes interrogées estiment qu’un changement d’état d’esprit des entreprises est nécessaire pour intégrer le concept des stratégies Edge. Cela suppose, par exemple, l’acceptation de l’autonomie décisionnelle des périphériques Edge (60%), un meilleur soutien et encadrement de la direction concernant la poursuite d’expériences plus intelligentes (53 %), et la volonté d’expérimenter des modèles économiques et de conception de solutions adaptés aux applications Edge (53 %).
  • 50 % des sondés attendent une définition plus claire des avantages des applications Edge pour les clients. Une allocation appropriée des investissements (42 %), et une formation à l’identification et à la spécification des applications Edge potentielles (45 %) font également partie des changements requis.
  • Répondre aux préoccupations naissantes en matière de sécurité : les entreprises doivent relever les défis liés à la sécurité des réseaux hébergeant nettement plus de périphériques connectés. Au nombre des préoccupations figurent la création potentielle de milliers de points d’exposition aux risques sur le réseau (82 %), l’absence de certitude quant à la compromission ou non d’un périphérique (67 %), le piratage des dispositifs de sécurité vocaux ou biométriques (62 %), et les inquiétudes concernant la sécurité intrinsèque des capteurs et des appareils IoT (62 %).

Morten Illum, vice-président de la région EMEA chez Aruba, conclut ainsi : « Les entreprises ont de quoi se réjouir des opportunités offertes par l’Edge Computing. Attention toutefois à ne pas sous-estimer les changements à opérer pour en libérer tout le potentiel, comme la mise en œuvre d’une infrastructure réseau suffisamment robuste et flexible pour satisfaire aux exigences accrues des technologies d’Edge Computing et gérer les risques de sécurité associés. »

Pour lire l’étude complète, rendez-vous sur www.arubanetworks.com/ebook/opportunity-at-the-edge/

Méthodologie de recherche

Cette étude a été réalisée en 2019 par Fast Future à la demande d’Aruba, une société Hewlett Packard Enterprise. Elle s’appuie sur une approche combinant la capacité d’analyse prospective de Fast Future, une étude annexe ciblée et des entretiens qualitatifs approfondis avec 19 personnalités, dont des DSI internationaux, des responsables technologiques, des spécialistes du secteur et des leaders d’opinion visionnaires. Une vaste enquête a par ailleurs été menée afin d’explorer les idées émergentes et de prendre en compte le point de vue de 200 visionnaires métiers et technologiques parmi les différents réseaux de Fast Future dans le monde.