2000 MW dans les datacenters européens en 2021, consommés plus rapidement que construits !

Le dernier rapport de CBRE annonce 415 MW de capacité supplémentaire pour le marché des datacenters européens en 2021. Ce qui devrait entraîner un dépassement de la capacité du marché au delà des 2000 MW.

Ce supplément de capacité devrait être absorbé rapidement et l’offre totale atteindra alors 2200 MW. Ce qui se traduit par un phénomène unique : face à la demande qui reste élevée, les commandes et réservations des clients vont plus vite que la construction des datacenters !

Ainsi, selon le rapport de CBRE, sur le marché FLAP (Francfort, Londres, Amsterdam et Paris), plus de 230 MW de capacité ont déjà été signés en pré-location. Et en 2021, ce même marché apportera 415 MW de nouvelle offre, dont seulement 370 MW seront absorbés.

En 2020, 173 MW d’approvisionnement ont été ajoutés sur les marchés FLAP, qui ont enregistré 201 MW d’absorption .

Si l’on regarde l’année 2020, les fournisseurs des marchés FLAP ont signé des contrats pour 440 MW de nouvelle capacité – dont 173 MW d’approvisionnement sur les seuls marchés FLAP, qui ont enregistré 201 MW d’absorption – qui ne seront livrés que dans les années à venir. Et cela d’autant plus qu’avec les restrictions dues à la pandémie, la construction de datacenters européen s’est montrée relativement faible en cette année.

La tendance à aller plus vite dans les réservations que dans la construction se prolongera en 2022 et 2023…

Un dernier chiffre : le cloud est désormais dominant et représente 80% de la demande du marché. Même si les projets sont multiples et de toutes tailles, c’est l’hyperscale qui mène la dance.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste