31 milliards $ dans le cloud au 1er trimestre, merci Covid-19

Tirés par la migration massive des entreprises vers le télétravail, les acteurs des infrastructures et services cloud ont engrangé 31 milliards de dollars de revenus au premier trimestre. Stimulés par la pandémie, les Big 4 se sont attribués 62% du marché.

Les dépenses de services cloud ont bondit de 34,5%, grâce à la forte augmentation de l’utilisation des outils de collaboration en ligne, du commerce électronique et des services cloud grand public. Et cela malgré les directives de confinement des Etats, qui se sont traduites par un ralentissement voire une interruption de la migration des entreprises vers le cloud.

Les Big 4 se partagent 62% des 31 milliards $

  • AWS conserve sa place de n°1 avec 9,92 milliards de dollars, soit 32% du marché total, et une progressions de 33%.
  • Microsoft est n°1 avec 5,27 milliards de dollars, en hausse de 59%, ce qui lui confère 17% des ventes du marché (en recul de un point), contre 18% un an plus tôt. En raison de l’augmentation rapide des usages de Teams et de Windows Virtual Desktop, Microsoft a été contraint de limiter la consommation de certains services et de nouveaux clients Azure.
  • La place de n°3 est partagée ex aequo par Google Cloud Platform et Alibaba, avec chacun 6% de part de marché, soit 1,859 milliard de dollars. Par contre, si Google a progressé de 34,2%, tandis qu’Alibaba a enregistré une progression de 61%.

Source : Canalys

Share: