6 tendances majeures de développement pour les containers selon Alibaba Cloud

Du Edge à l’automatisation avancée, en passant par des plateformes applicatives dédiées, Alibaba Cloud présente les six tendances clés de cette année.

Par les experts d'Alibaba Cloud : Tang Zhimin, Senior Technical Expert of Alibaba Cloud Container Service for Kubernetes ; Wang Siyu, Technical Expert, Author of OpenKruise ; Sun Jianbo, Technical Expert and Director of the open-source project, Open Application Model (OAM) ; Huang Yuqi, Senior Technical Expert and Director of OpenYurt (the open-source cloud-native project for edge computing) ; By Zhang Kai, Senior Technical Expert, responsible for Alibaba Cloud Container Service for Kubernetes and the Cloud-Native AI solution R&D ; Yang Yubing, Senior Technical Expert of Alibaba Cloud Container Service for Kubernetes

La pandémie de Coronavirus a un impact sur certains aspects de notre société tels que la croissance rapide du commerce électronique ou du télétravail. Ceux-ci ont conduit de nombreuses entreprises à accélérer leur transformation numérique et leur migration vers le cloud. Les processus de transformation vers une architecture cloud-native permettent de maximiser les avantages du cloud. Les conteneurs prennent de plus en plus d’importance dans l’utilisation des technologies cloud natives et la transformation numérique. À la lumière de ces développements, les experts d’Alibaba Cloud présentent six tendances importantes pour les technologies de conteneurs qui se confirment cette année.

Tendance 1 – Les technologies de conteneurs sur Kubernetes deviennent la nouvelle interface du cloud computing

Les nouvelles interfaces Kubernetes permettront d’aligner davantage les fonctions de base du cloud et de l’edge computing. Cela favorise davantage la normalisation des technologies Edge et accélère la mise en œuvre des applications de conteneurs dans des configurations telles que le Edge, l’IoT et la 5 G. C’est important, notamment parce que ces technologies doivent évoluer dans le sillage de scénarios à haute densité et à haute fréquence. Une révision continue de l’architecture cloud computing dans le but d’être préparé aux scénarios susmentionnés est également essentielle.

  • De la migration vers le cloud à l’accélération de la gestion distribuée du cloud en passant par le cloud natif dans les entreprises.
  • Défis haute densité et haute fréquence des applications de conteneurs et refactorisation continue de l’architecture de cloud computing.
  • Les conteneurs sont appliqués à grande échelle avec de nouveaux défis en matière d’exploitation et de maintenance automatiques, de gouvernance informatique d’entreprise et de sécurité de bout en bout.

Tendance 2 – Automatisation poussée des applications natives du cloud computing

En raison du concept sophistiqué de Kubernetes, les architectures cloud-natives permettent par nature un haut niveau d’automatisation. Le développement d’applications cloud-natives peut en tirer pleinement parti, notamment en ce qui concerne le maintien du nombre de répliques, la cohérence des versions, la relance en cas d’erreur et la gestion asynchrone des événements. Par conséquent, nous assisterons à une augmentation significative du niveau d’automatisation dans les domaines du déploiement des applications, de la prévention et du contrôle des risques, et de l’exécution des opérateurs en 2021.

  • Déploiement d’applications et exploitation et maintenance plus automatisés
  • La prévention et le contrôle des risques plus automatisés
  • Runtime d’opérateur plus automatisé

Tendance 3 – Des plateformes évolutives et centrées sur les applications

Une plateforme sur les couches supérieures, facile à utiliser et évolutive, basée sur Kubernetes et des modèles d’application standard, remplacera les solutions traditionnelles de type « Platform-as-a-Service » (PaaS) et deviendra le nouveau modèle dominant. Les logiciels centrés sur les applications étant complexes et leur utilisation présentant de nombreux défis, les plateformes faciles à utiliser l’emporteront.

  • Une plate-forme en couche supérieure facile à utiliser et évolutive basée sur Kubernetes et des modèles d’application standard remplacera le PaaS traditionnel et deviendra le courant dominant.
  • La méthode de construction d’application standardisée avec des préoccupations séparées devient plus populaire.
  • Autres capacités de middleware d’application intégrées, découplant progressivement la logique d’application.

Tendance 4 – Une intégration rapide du Edge (Cloud-Edge)

Avec l’intégration de l’IA, de l’IoT et du edge computing, de plus en plus d’entreprises seront confrontées à des scénarios de mise à l’échelle et de complexité plus importants. En outre, l’edge computing continuera de s’imposer comme une extension du cloud computing dans les scénarios de cloud hybride. Cela nécessite une infrastructure qui permet la décentralisation, des installations autonomes sur la périphérie et l’hébergement du cloud sur le edge. Le développement d’infrastructures telles que la 5G et l’IoT va également accélérer considérablement la croissance de l’edge computing.

  • Se reporter au Planificateur de tâches traditionnel
  • Planification fine des ressources conteneurisées
  • Nouveaux scénarios de tâches de données élastiques
  • Une base cloud native unifiée pour l’IA et le Big Data

Tendance 5 – Transformation des données axée sur le cloud-natif

Les données constituent aujourd’hui l’actif le plus précieux d’une entreprise. Dans les années à venir, les technologies cloud-natives favoriseront de plus en plus les applications axées sur les données qui soutiennent les entreprises dans leur transformation informatique intelligente. La clé ici sera le développement d’une base cloud-native uniforme pour soutenir, par exemple, les processus d’IA et de big data.

Tendance 6 – La sécurité des conteneurs devient une priorité absolue

Les conteneurs sont peut-être devenus la norme pour fournir des applications et des ressources informatiques à l’ère du « cloud-native ». Néanmoins, la technologie des conteneurs doit encore relever des défis majeurs dans l’environnement cloud. En particulier, la question de la sécurité deviendra une priorité absolue cette année. Différents aspects allant du runtime du conteneur, qui doit assurer une isolation de sécurité optimale, à la virtualisation dite « légère ».

Plus d’informations sur ces tendances peuvent se retrouver dans le Livre blanc rédigé par les experts d’Alibaba Cloud.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste