700 datacenters hyperscale, et ce n’est pas terminé…

La capacité des datacenters hyperscale a doublé au cours des quatre dernières années et leur nombre est passé à 700 dans le monde à la fin 2021.

Le nombre des datacenters hyperscale dans le monde ne cesse de grossir. Il a ainsi doublé entre la mi 2016 et la mi 2021, pour atteindre 659 à la fin du second trimestre de l’an passé. Et ce rythme s’accélère, à la fin de troisième trimestre de cette même année, il a dépassé les 700 dans le monde. Il devrait se prolonger dans les 5 prochaines années avec une croissance soutenue.

Un datacenter hyperscale sur deux est situé aux Etats-Unis, qui concentrent donc 49% de l’empreinte de ces datacenters. La Chine suit avec 15% des hyperscale, ce qui porte l’Asie-Pacifique à 28%. L’Europe occupe la troisième place avec 19%.

Sans surprise, les principaux fournisseurs de cloud – Amazon, Microsoft, Google et Kyndryl (ex-IBM) – occupent la tête des exploitants de datacenter, avec chacun 60 datacenters ou plus, dont au moins trois dans chacune des quatre régions : Amérique du Nord, APAC, EMEA et Amérique latine. Oracle, Alibaba et Tencent ont également une présence particulièrement large. Et les hyperscalers chinois – ByteDance, Alibaba et Tencent en tête – connaissent la croissance la plus rapide.

Deux règles sont constatées : les datacenters en propre sont beaucoup plus grands que les datacenters loués ; et les datacenters dans le pays d’origine de l’exploitant sont beaucoup plus grands que ses installations internationales. C’est pourquoi le nombre et la taille moyenne des datacenters hyperscale continuent de croître régulièrement.

Spource : Synergy Research Group

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste