ABB anticipe la future réglementation sur les gaz fluorés (SF6)

La dernière proposition de l’UE sur les gaz fluorés suggère 2026 et 2030 comme dates d’interdiction du SF6 pour les tableaux moyenne tension isolés au gaz (GIS – Gaz insulated system). La mise à l’essai de solutions alternatives dès à présent permet une migration adaptée vers des technologies GIS sans SF6.

  • Un nouveau livre blanc ABB présente des conseils d’experts sur les réponses à apporter aux changements réglementaires imminents.

Communiqué – Pour donner suite aux dernières propositions de l’Union européenne (UE) sur les gaz fluorés, publiées au début de l’année, ABB rédige un livre blanc « Migrate to a more certain future » afin d’aider les ingénieurs à effectuer cette transition clé.

L’utilisation du gaz fluoré SF6 (hexafluorure de soufre) pourrait ainsi être interdite dans les nouvelles applications jusqu’à 24 kV à partir du 1er janvier 2026, puis dans les applications jusqu’à 52 kV à partir du 1er janvier 2030. La proposition indique toutefois que l’interdiction de commercialiser des équipements au SF6 n’est réalisable que s’il existe des solutions appropriées avec un potentiel de réchauffement global inférieur à 10.

Le règlement de l’UE sur les gaz fluorés définit les dates clés sur l’interdiction du SF6 dans les équipements électriques moyenne tension (ou haute tension A – HTA), comprenant les nouvelles installations des tableaux isolés au gaz SF6 (GIS). La réglementation vise à réduire, d’ici 2030, de deux tiers les émissions de gaz à effet de serre (notamment l’hexafluorure de soufre SF6) par rapport à l’année 2014.

La proposition de 2022 décrit d’importantes nouvelles réglementations afin d’éliminer progressivement l’utilisation du SF6, un gaz isolant établi mais nocif pour l’environnement (25 200 fois plus puissant que le CO2). Grâce au développement d’alternatives au SF6, il est possible d’y parvenir notamment avec des produits de la gamme de produits ecoGIS™ d’ABB.

Depuis 2015, ABB participe à de multiples projets sans SF6 comprenant des tableaux moyenne tension isolés au gaz, AirPlus notamment, de 12 à 40,5 kV, avec conception basse pression fiable. Dans ce contexte, le nouveau livre blanc publié par ABB ambitionne de guider les ingénieurs et les prescripteurs à travers les étapes pertinentes et nécessaires à une migration réussie. Il précise les dates clés de la dernière proposition de l’UE, des études de cas approfondies, une approche en quatre étapes pour appliquer les alternatives au SF6, ainsi que l’avis d’experts expliquant les raisons pour lesquelles les gaz fluorés sont si nocifs pour l’environnement.

« Pour la première fois, nous disposons des dates sur l’interdiction du SF6 dans les tableaux moyenne tension isolés au gaz (GIS) dans les installations proposées par l’UE. Cela signifie que les entreprises qui n’ont pas encore commencé leur migration vers une alternative plus durable, doivent le faire », a commenté Maik Hyrenbach, Ingénieur senior chez ABB.

Le dernier livre blanc d’ABB contient des informations précieuses que les ingénieurs et les prescripteurs doivent connaître pour réussir la sélection, le pilotage et le changement de spécifications de leurs produits. Il comprend des informations pertinentes sur la solution isolée au gaz moyenne tension AirPlus sans SF6 d’ABB, une technologie qui a été rendue publique par ABB pour être utilisée par d’autres fabricants pour se conformer plus rapidement aux réglementations sur les gaz fluorés.

« En tant que pionnier dans le domaine des solutions HTA durable, ABB permet au secteur de la distribution d’électricité d’atteindre la législation de l’Union Européenne et les initiatives des gouvernements locaux en créant des ressources pédagogiques qui informent les décideurs et orientent des changements positifs », a conclu Maik Hyrenbach.

Les alternatives sans SF6 proposées par ABB

  • Le PrimeGear ZX0 est un tableau moyenne tension avec jeu de barres isolé au gaz (GIS) sans SF6. Ce tableau réduit l’impact sur le réchauffement climatique de 99,99 % et aide les clients à entrer dans la numérisation. Il intègre des fonctions de surveillance et de diagnostic à distance, fournissant des informations en temps réel. Par rapport à son prédécesseur, il est plus écologique, plus intelligent, plus robuste et plus fiable, résistant à des conditions climatiques humides et fonctionnant à basse pression (1,0 bar).
  • Toujours dans la gamme des tableaux HTA GIS, le ZX2AirPlus est un tableau de moyenne tension avec jeu de barre simple ou double avec le nouveau gaz isolant AirPlus. Le gaz isolant AirPlus est une alternative au SF6 pour les réseaux jusqu’à 24 kV. Grâce à la commutation à l’intérieur des bouteilles sous vide, les propriétés du gaz restent constantes pendant toute la durée de vie de l’appareillage. Les compartiments à gaz ne nécessitent aucune maintenance pour une durée de vie de l’appareillage de 30 ans ou plus.
  • Le SafePlus AirPlus est un tableau moyenne tension utilisant le gaz isolant AirPlus. Il combine les mêmes dimensions compactes et les mêmes avantages que le tableau moyenne tension SafePlus avec un potentiel de réchauffement global (PRG) inférieur à 1. Le SafePlus AirPlus est la solution la plus compacte du marché, ce qui la rend idéale pour les applications de services publics, de sous-stations secondaires compactes (CSS), d’industrie légère, de bâtiments et d’infrastructures.
  • Le SafeRing AirPlus est un tableau moyenne tension comprenant un réservoir en acier inoxydable avec toutes les pièces sous tension et les fonctions de commutation. Son réservoir étanche assure un haut niveau de fiabilité ainsi que la sécurité du personnel et un système pratiquement sans entretien. Disponible en 18 configurations différentes, le tableau convient à la plupart des applications dans les réseaux de distribution secondaire (24kV).
  • Concernant les tableaux HTA AIS (isolés à l’air), ABB propose le tableau moyen tension isolé par air Unisec HBC AirPlus. Il est idéal pour la distribution secondaire jusqu’à 24 kV. Offrant un large portefeuille d’unités fonctionnelles et de caractéristiques techniques, il convient à un large éventail d’applications comme l’industrie, les sous-stations, les centres de données, les petits systèmes de production, les bâtiments et infrastructures et les réseaux intelligents. Il est certifié pour être installé dans les conditions les plus rudes telles que la marine, les zones à risque sismique élevé et les environnements à basse température.
Share: