Africa Data Centres va étendre son campus de Johannesburg jusqu’à fournir 40 MW

Ce 30 août, Africa Data Centres a lancé les travaux d’expansion de son campus de Samrand à Johannesburg. La première phase des travaux ajoutera 20 MW aux 10 déjà proposés d’ici 2023, puis 10 MW supplémentaires d’ici la fin 2025.

  • Africa Data Centres, premier acteur africain du datacenter, originaire et principalement implanté en Afrique du Sud, dispose d’une réserve d’investissement de 500 millions $.
  • La société projette d’étendre sa capacité de charge informatique à Johannesburg à 100 MW.
  • Sur le campus de Samrand, qui dispose de 10 MW, Africa Data Centres lance une première phase de travaux pour ajouter 20 MW de capacité avec 8 salles informatiques en infrastructures modulaires.
  • Le projet sera complété de 10 MW d’ici la fin 2025, ce qui portera la réserve électrique du site à 40 MW.

Africa Data Centres projette de construire de grands datacenters au modèle hyperscale en Afrique du Sud, au Kenya, en Egypte, et en Afrique du Nord (Maroc et Tunisie). Et de s’étendre plus largement en Afrique.

Share: