Afrique : Liquid Telecom va construire 5 datacenters

Liquid Telecom, premier opérateur africain de réseaux fibre (70 000 km), opère 5 datacenters en Afrique du Sud (dont un en construction près de Johannesburg), au Kenya et au Rwanda.

Le projet de Liquid Telecom est de construire 5 datacenters dans 5 pays africains en forte croissance, dont l’Egypte, le Ghana et le Nigéria.

Le groupe, dont la division datacenter est dirigée par Stéphane Duproz, a levé 307 millions de dollars, complétés de 40 millions provenant du fonds gouvernemental britannique de développement CDC Group Plc.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste