Alibaba Cloud a ouvert 3 nouveaux datacenters hyperscale en Chine

Situés à Hangzhou, la capitale de la province chinoise du Zhejiang, à Nantong, dans la province du Jiangsu, et à Ulaan Chab, en Mongolie-Intérieure, les 3 nouveaux datacenters hyperscale d’Alibaba Cloud en Chine rejoignent les deux datacenters hyperscale existants du géant de l’e-commerce chinois situés à Zhangbei et Heyuan.

Ils font partie du projet d’investissement de 28 milliards de dollars du géant chinois pour moderniser son infrastructure cloud. 10 autres datacenters hyperscales, a minima, devraient suivre dans les prochaines années, tous implantés en Chine. Notons qu’Alibaba Cloud exploite des datacenters dans 63 zones de disponibilité répartis dans 21 régions géographiques, mais qu’en dehors de la Chine cette infrastructure repose sur des datacenters en colocation.

L’engagement technologique et environnemental d’Alibaba Cloud est majeur

  • Les infrastructures IT des trois nouveaux sites fonctionnent sur les propres technologies d’Alibaba : système d’exploitation distribué Apsara, puce IA Hanguang 800 et l’architecture X-dragon.
  • Le datacenter hyperscale de Hangzhou afficherait un PUE proche de 1,0, via des serveurs immergés dans un liquide de refroidissement, ce qui contribuerait à réduire la consommation d’énergie d’au moins 70%.
  • Le site de Nantong exploite des robots intelligents pour effectuer des tâches de surveillance et de maintenance automatisées.
  • Le datacenter d’Ulaan Chab profite des températures basses de la Mongolie intérieure (qui chute jusqu’à -22° en hiver) pour exploiter l’air naturel comme système de refroidissement et sans équipement supplémentaire 10 mois dans l’année.
Share: