Alibaba Cloud mise sur ARM et RISC-V

Le géant chinois investit beaucoup sur les IoT et les architectures Edge. Pour les serveurs dans les contextes Edge, Alibaba Cloud construit les serveurs Panjiu. Ils utilisent des processeurs Yitian 710. Il repose sur une architecture ARM v9 : 128 cœurs, 3,2 GHz, 60 milliards de transistors.

« La personnalisation de nos propres puces serveur s’inscrit dans le cadre de nos efforts continus visant à renforcer nos capacités de calcul grâce à de meilleures performances et à une efficacité énergétique accrue », a déclaré Jeff Zhang, président d’Alibaba Cloud Intelligence et responsable de l’Alibaba DAMO Academy. « Nous prévoyons d’utiliser les puces pour soutenir les entreprises actuelles et futures à travers l’écosystème d’Alibaba Group. Nous proposerons également à nos clients des services informatiques de nouvelle génération alimentés par les nouveaux serveurs à puce dans un avenir proche. Avec nos partenaires mondiaux, notamment Intel, Nvidia, AMD et Arm, nous continuerons à innover notre infrastructure de calcul et à offrir des services informatiques diversifiés à nos clients mondiaux. » 

Le Yitian 710 a obtenu un score de 440 sur le SPECint2017 (un benchmark standard pour mesurer la puissance de traitement des entiers des CPU), surpassant celui du processeur serveur Arm actuel de pointe de 20 % en termes de performances et de 50 % en termes d’efficacité énergétique. L’architecture Panjiu a été développée pour la prochaine génération d’infrastructure cloud-native. En séparant l’informatique du stockage, les serveurs sont optimisés pour l’informatique polyvalente et spécialisée en IA, ainsi que pour le stockage haute performance. Avec une approche de conception modulaire pour le déploiement de datacenters à grande échelle, ces serveurs devraient offrir une valeur économique exceptionnelle pour une grande variété de charges de travail cloud-native, telles que les applications conteneurisées et les charges de travail optimisées pour le calcul. 

Alibaba a aussi annoncé la mise en open source du code source des noyaux des XuanTie. Il s’agit de processeurs utilisant l’architecture RISC-V. Les développeurs peuvent désormais accéder au code source de ces processeurs sur Github et Open Chip Community afin de construire leurs propres prototypes de puces, qui peuvent être personnalisés pour des applications IoT tels que les réseaux, les gateways et les serveurs périphériques. En outre, les piles logicielles liées à XuanTie, qui prennent en charge plusieurs systèmes d’exploitation, notamment Linux, Android, RTOS et AliOS d’Alibaba, seront également ouvertes. Alibaba fournira davantage de services et de soutien pour les outils de développement, les SDK et les noyaux personnalisés à l’avenir.

« Alibaba soutient la communauté RISC-V par ses contributions continues, son leadership technique et sa collaboration approfondie avec les parties prenantes du RISC-V », a déclaré Calista Redmond, CEO de RISC-V International. « Alibaba montre l’exemple et a inspiré la communauté RISC-V mondiale pour accroître l’innovation dans le développement des puces, avec des avantages pour l’ensemble de l’écosystème RISC-V. » 

Share:

Author: François Tonic

Fondateur de Nefer-IT, rédacteur en chef de Programmez! et de CloudMagazine, historien expert de la période pharaonique et éditeur de Pharaon Magazine, journaliste et conférencier.