AMD anime le nouveau supercalculateur de l’université du Texas, en immersion

Pour son nouveau supercalculateur Lonestar 6, du Texas Advanced Computing Center ( TACC ) de l’ Université du Texas à Austin aux États – Unis, utilise les processeurs EPYC d’AMD, une référence du secteur. La puissance théorique du HPC est de 3 pétaflops.

Ce supercalculateur a par ailleurs la particularité d’être en immersion, les serveurs baignent dans un bain d’huile.

Lonestar 6 devrait se classer comme le 5e supercalculateur le plus puissant de l’université. Sa mission est d’être utilisé dans les recherches sur les maladies, le climat, l’énergie noire. Et pour compléter le matériel, il utilise les accélérateurs Instinct d’AMD. 

Le Lonestar 6 remplace le Lonestar 5. Le premier HPC a été déployé en 2002 avec Cray et Dell. Le budget indicatif est de 8 millions de dollars. 

Share:

Author: François Tonic

Fondateur de Nefer-IT, rédacteur en chef de Programmez! et de CloudMagazine, historien expert de la période pharaonique et éditeur de Pharaon Magazine, journaliste et conférencier.