AMD veut acquérir Xilinx et ses FGPA pour 35 milliards $

Notre commentaire : C’est moins sur le terrain des processeurs pour serveurs que sur le catalogue et la R&D qu’il faut analyser cette acquisition. En élargissant son catalogue aux produits FGPA de Xilinx, AMD va aligner plus de produits que son grand concurrent. Mais c’est certainement sur la R&D que AMD va marquer le plus de points : le budget R&D cumulé des deux société s’affiche en effet plus élevé que celui d’Intel.

En s’engageant à acquérir Xilinx Inc., un spécialiste des composants programmables FGPA (field-programmable gate array), pour 35 milliards de dollars en actions, AMD (Advanced Micro Devices Inc.) marque un grand coup pour continuer d’affronter le géant Intel sur le terrain des serveurs et du datacenter.

C’est l’une des plus grosses opérations de M&A (fusion et acquisition) de l’année, et surtout l’une des plus importantes dans le secteur des semi-conducteurs, qui s’annonce.

C’est également un signe fort du retour d’AMD dans la course des grands du secteurs, alors que le groupe était en crise lorsque sa CEO Lisa Su est entrée en fonction en 2014. Elle a depuis réduit la dette et supervisé la montée en puissance des processeurs de la marque. Les revenus et les bénéfices ont suivi, et la valeur de l’action a grimpé en flèche, ce qui permet aujourd’hui cette acquisition.

L’opération reste soumise à l’approbation des actionnaires des deux groupes et des autorités de tutelle.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste