Apple ne se suffit pas, il fait aussi appel au cloud AWS…

CNBC a révélé qu’Apple dépense mensuellement plus de 30 millions de dollars dans les services cloud d’Amazon AWS pour supporter la demande sur iCloud et ses services.

Malgré une enveloppe d’un milliard de dollars (en augmentation de 10%) consacrée à ses datacenters américains de Seattle, San Diego et Culver City, auxquels s’ajoutent deux nouveaux datacenters à Austin (Texas) et Storey County (Nevada), ses investissements ne suffisent pas à répondre à la consommation d’iCloud et autres services.

Ainsi, selon une source proche du dossier (selon la formule consacrée), 350 millions de dollars auraient été consacrés par Apple aux services cloud d’AWS en 2018. Ils pourraient dépasser les 360 millions de dollars en 2019.

Pour réduire cette dépense, Apple devrait rapidement lancer une nouvelle phase d’équipement sur son campus de Storey County.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste