Atlassian : le cloud c’est bien quand ça fonctionne

Depuis le 5 avril, l’éditeur de services Atlassian n’arrive pas à restaurer le bon fonctionnement de l’ensemble des services. Que s’est-il passé ?

L’origine des multiples pannes est un script de maintenance qui a purement et simplement désactivé des sites de production de l’éditeur. Comme souvent dans ce genre de problème, les erreurs se sont multipliés impactant de multiples services. Une semaine plus tard, la situation n’est toujours pas revenue à la normale. Plus de la moitié des services sont toujours en incident. 

D’autre part, l’éditeur rapporte que des centaines de sites clients ont été effacés totalement ou partiellement. Les équipes d’Atlassian doivent donc restaurer les sites grâce aux backups mais ces opérations de restauration prennent beaucoup de temps. Si au départ l’éditeur avait été optimiste sur la remise en route, force est de constater que rien ne se passe comme prévu. 

Cette panne montre une fois de plus la fragilité que peut avoir une logique du 100 % cloud que les fournisseurs mettent en avant. Et cet incident ne va pas inciter les entreprises à miser uniquement sur le cloud et à migrer l’ensemble des assets et workloads. Rappelons aussi qu’aucun fournisseur cloud n’est à l’abri d’une panne géante. 

Pour Atlassian, cette panne arrive à un mauvais moment, car l’éditeur a arrêté de vente les licences serveurs pour inciter à migrer vers les services cloud…

Share: