Atos fournit deux supercalculateurs BullSequana à Météo-France

Atos signe un contrat de quatre ans avec Météo-France pour fournir deux supercalculateurs basés sur la dernière technologie BullSequana XH2000. Ces nouveaux systèmes permettront à Météo-France de multiplier sa puissance de calcul par plus de 5 et de réaliser des avancées importantes en matière de prévision météorologique. Chaque supercalculateur est capable de traiter plus de dix millions de milliards d’opérations par seconde et fait partie des plus puissantes machines dédiées au traitement météorologique dans le monde.

Cette augmentation de puissance de calcul, permettra à Météo-France d’offrir à ses clients des prévisions météorologiques plus fiables et plus précises, d’annoncer de manière anticipée et affinée les phénomènes naturels dangereux (tels que les précipitations intenses, les coups de vent, les risques de grêle…) et d’affiner ses études sur l’impact du changement climatique.

Ce nouveau contrat de 42 millions d’euros HT entre Météo-France et Atos a été signé après une procédure de dialogue compétitif à laquelle les acteurs majeurs du calcul intensif ont participé. Pour la première fois, Météo-France renouvelle un contrat auprès d’un même fournisseur de supercalculateurs. Développée par la R&D d’Atos, la plateforme BullSequana XH2000 bénéficie d’une efficacité énergétique optimale grâce à sa solution brevetée DLC (Direct Liquid Cooling) refroidie à 100% par eau, qui permet de réduire la consommation énergétique en utilisant de l’eau chaude jusqu’à 40°C.

« Nous sommes très heureux de poursuivre le travail avec Météo-France afin d’accroître ses capacités de calcul grâce à nos supercalculateurs BullSequana XH2000 », déclare Pierre Barnabé, Directeur général des activités Big Data & Cybersécurité du groupe Atos. « Dotés de processeurs dernière génération, notre architecture BullSequana offre à Météo-France une performance de pointe combinée de 20 pétaflops pour des résultats encore plus précis. Il est également très performant d’un point de vue énergétique. »

Le premier supercalculateur BullSequana XH2000 sera installé à partir de novembre au Centre National de Calcul de Météo-France à Toulouse et mis en service pour des phases de vérification des aptitudes et de vérification de service régulier à partir de janvier 2020. Le deuxième sera installé à l’Espace Clément Ader (Toulouse Montaudran) à partir de mai 2020 et entrera en phase de tests à partir de juillet 2020. Ces deux calculateurs seront utilisés au cours du 2e semestre 2020 pour les prévisions météorologiques opérationnelles et pour les travaux de recherche dans les sciences de l’atmosphère, de l’océan et du climat. Les deux plateformes BullSequana XH2000 intègrent la dernière génération de processeurs AMD EPYC x86.

Share: