Augmenter l’efficacité des DataCenters : Du froid, oui, mais du meilleur !

Nous vous invitons à découvrir le septième épisode de la « SAGA » DataCenter en 10 épisodes proposée par ABB.

Episode précédent (cliquer ici)

Episode 7 : Adopter les meilleures pratiques de refroidissement

Le système de refroidissement d’un DataCenter contribue à hauteur de 30 à 60 % de sa facture d’électricité. De nombreuses installations peuvent avoir la possibilité de réduire les coûts de refroidissement grâce à des pratiques bien établies.

Tout d’abord, l’utilisation d’une configuration d’enceinte à couloir chaud/à couloir froid. En disposant les équipements en alternant une allée avec une entrée d’air froid et une autre avec une sortie d’air chaud, il est possible d’obtenir une température de l’air plus uniforme dans toute la salle de serveurs. Et en utilisant des panneaux d’obturation à l’intérieur des armoires à équipement, l’air des allées chaudes et des allées froides ne se mélangent pas.

Le “flux d’air de dérivation” affecte jusqu’à 60 % de l’alimentation en air froid dans les salles informatiques. L’étanchéification des sorties de câbles minimise ce phénomène, l’air froid étant ré-aspiré dans les unités de refroidissement au lieu de circuler uniformément dans le DataCenter.

Une optimisation supplémentaire des systèmes de refroidissement peut être obtenue en utilisant des technologies efficaces, telles que des moteurs à haut rendements (IE5) et des entraînements à fréquence variable à très faible niveau d’harmoniques (ULH) pour les ventilateurs, le maximum de gain étant obtenu en réunissant les deux.

Cependant, comme la densité des baies de serveurs ne cesse d’augmenter, il est peut-être temps d’envisager des technologies de refroidissement liquide. Les systèmes traditionnels de refroidissement par air se sont avérés très efficaces pour maintenir un environnement sûr et contrôlé à des densités de baie de 2 à 3 kW par baie.

Mais aujourd’hui, il est possible de créer un environnement capable de supporter des densités beaucoup plus élevées, supérieures à 30 kW, dans lequel les systèmes de refroidissement par air sont insuffisants (les systèmes de refroidissement par air sont insuffisants au-dessus de 25 kW).

L’important dans ces systèmes de refroidissement liquide est de maintenir et de mesurer continuellement les débits et vitesse du liquide dans les tuyaux en fonction des différentes variations de température. Là encore, des systèmes de collectes d’informations « convergées » peuvent permettre d’atteindre les meilleurs niveaux de rendements atteignables pour les pompes par les couples de moteurs (IE5) et variateurs (ULH) de l’installation.

En savoir plus : https://new.abb.com/fr/datacenters

Share:

1 thought on “Augmenter l’efficacité des DataCenters : Du froid, oui, mais du meilleur !

Comments are closed.