Avec un 3ème campus, Africa Data Centers va pousser sa capacité à 100 MW à Johannesburg

Africa Data Centers confirme son engagement à construire 10 datacenters dans 10 pays africains au cours des deux prochaines années. A commencer par l’Afrique du Sud où ADC vient d’annoncer l’augmentation de ses capacités à Johannesburg, qui vont être poussées à 100 MW avec la construction d’un troisième campus.

ADC, filiale d’Econet, possède deux campus de 20 MW chacun dans le ville. Celui de Midrand a achevé en septembre dernier la construction d’un datacenter de 6 000 m² avec une puissance réservée de 10 MW.

ADC possède des datacenters au Nigeria (Lagos), au Togo (Lomé), au Keynia (Nairobi), et en Afrique du Dud (Samrand et Midrand). Elle projette également la construction de deux datacenters à Nairobi, ainsi qu’en Egypte, au Maroc et en Tunisie.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste