Avec un PUE moyen de 1,72, la performance des datacenters africains est remarquable

Il serait aisé de comparer le PUE moyen des datacenters africains, 1,72 en 2021 selon une étude de Cap DC pour l’Africa Data Centre Association, avec le PUE moyen mondial de 1,59 calculé par l’Uptime Institute. La critique serait facile, mais elle ne prendrait pas en compte la réalité africaine.

Dans nos datacenters européens, bénéficiant de sources fiables et régulières d’électricité et d’un climat tempéré à froid favorable, on n’imagine pas la mission et les difficultés rencontrées par les designers, les constructeurs et les opérateurs de datacenters en Afrique.

La complexité provient bien évidemment du climat, les températures élevées, le chaud/froid du jour et de la nuit, le taux d’humidité élevé, également de la fourniture énergétique. N’oublions pas non plus les difficultés de territoire, l’alimentation en électricité comme en eau, les capacités de maintenance et de fourniture de pièces détachées, et l’absence parfois de cadastre fiable sur la propriété immobilière.

Tout cela crée une difficulté majeure, d’opérer efficacement les datacenters dans un environnement autrement plus hostile que celui que nous connaissons en Europe. C’est à ce tire qu’un PUE moyen de 1,72, largement répandu dans les environ 70 datacenters africains connus, est remarquable. Plus précisément, il est de 1,47 dans les datacenters qui ont adopté le free cooling, majoritairement ceux qui sont proposés à la colocation, et de 1,81 dans ceux qui ne le pratiquent pas.

On notera également que 65% des datacenters africains pratiquent le confinement en couloirs chauds/froids.

Le datacenter est une industrie nouvelle en Afrique. Il bénéficie des apports des technologies et des pratiques du marché sur les continent américains et européens. Egalement de la jeunesse de africains comme de leur volonté à partir souvent d’une page blanche.

Nous publions ci-dessous les chiffres de l’étude.

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet
Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste

1 thought on “Avec un PUE moyen de 1,72, la performance des datacenters africains est remarquable

Comments are closed.