Broadcom va acquérir VMware pour environ 61 milliards $ + 8 milliards $ de dette nette

Le fabricant de semi-conducteurs et géant des logiciels d’infrastructure Broadcom va acquérir le fournisseur de virtualisation et de cloud d’entreprise VMware.

L’accord est d’une valeur d’environ 61 milliards de dollars en actions et en espèces. Broadcom assumera également 8 milliards de dollars de la dette nette de VMware.

Broadcom Software Group sera rebaptisé VMware.

L’accord reste soumis à approbation réglementaire.

Une stratégie logicielle pour piloter le matériel

Après avoir tenté d’acquérir son concurrent fabricant de puces Qualcomm en 2017, pour un prix de 117 milliards de dollars, un projet sabordé par l’administration Trump au motif de « sécurité nationale », Broadcom s’est concentré sur la construction par croissance externe d’une offre de solutions logicielles d’infrastructure.

Avec l’acquisition de VMware, Broadcom confirme sa stratégie d’offre critique de logiciel, et élargit sa cible jusqu’à présent concentrée sur les plus grands comptes mondiaux.

Share: