BSO s’implante à Bergame, en Italie, et étend son réseau low-latency européen

Fournisseur mondial de solutions d’infrastructure et de connectivité haute-disponibilité, BSO a annoncé l’implantation de ses services dans la ville italienne de Bergame. L’objectif étant de couvrir une plus large partie de l’Europe avec son réseau low-latency.

En image d’entête, une partie des Network Routes de BSO

Cette extension du réseau de BSO permettra aux entreprises de s’installer et d’accéder directement aux principales bourses basées dans la région, qui se trouve à seulement 40 km de la capitale financière Milan.

Cette actualité souligne notamment l’impact du Brexit sur le secteur financier européen : les plus grands opérateurs boursiers et les plus grands stock exchanges de l’UE ont confirmé des plans à court terme pour transférer leurs plateformes de trading hors du Royaume-Uni et dans d’autres régions d’Europe, comme Bergame.

BSO Financial Exchange

Outre la relocalisation physique des datacenters qui abritent ces plateformes de trading, une migration de la colocation et une migration technique seront nécessaires pour leurs clients, dont notamment des banques, des HFT et des courtiers qui auront besoin d’une connectivité low-latency. La relocalisation n’affectera pas seulement les clients qui négocient sur ces plateformes, mais aussi les clients qui sont actuellement hébergés avec la bourse.

BSO est maintenant en capacité d’accompagner les entreprises à transférer avec succès leurs plateformes de trading à Bergame. De plus, ces entreprises peuvent désormais bénéficier des avantages de son réseau global, qui offre une connectivité low-latency haute-performance à partir de plus de 240 sites, dont le datacenter Telehouse North Two situé à Londres.

Parallèlement à cela, BSO continue à fournir le meilleur niveau de service en Europe en offrant une colocation de proximité et une assistance client 24 heures sur 24 à ses clients. Cette dernière expansion européenne fait suite à l’amélioration de ses routes de trading Low Latency vers Francfort plus tôt dans l’année. Ce changement suit l’objectif de BSO : améliorer la connectivité pour ses clients, en particulier ceux qui sont confrontés à des défis après le Brexit.

Tony Jones, Head of low-latency strategy chez BSO, témoigne : “BSO est plus que jamais opérationnel pour soutenir les évolutions des traders lorsque les bourses se déplacent en Europe. Les demandes du marché continuent de croître après le Brexit, et il est vital que les HFT, les banques et les courtiers travaillent aux côtés d’experts capables de créer des solutions qui répondent aux besoins spécifiques liés à leur activité, en fournissant la latence, la résilience et la sécurité dont ils ont besoin ; quel que soit le lieu.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste