Coup de projecteur sur le chinois BDx

BDx a annoncé l’élargissement de son management avec la nomination de Jeremy Yew au poste de Senior Vice President of Data Center Facilities & Operations.

Voici une information qui est bien éloignée de notre écosystème français. Quel est l’intérêt d’évoquer une nomination chez un opérateur asiatique de datacenters ? Sauf de mettre un coup de projecteur sur un acteur ambitieux du secteur sur la zone Asie/Pacifique… à suivre certainement de près.

BDx (Big Data Exchange) a été fondée en 2019 et propose des services de colocation. Ambitieuse, la société a démarré son activité en faisant l’acquisition puis l’exploitation d’un portefeuille de datacenters. BDx exploite deux datacenters à Hong Kong, un à Guangzhou (Chine), et un à Singapour acquis plus tôt cette année.

La jeune société s’est également lancée dans la construction de ses propres datacenters. Un premier datacenter ouvrira ses portes à Nanjing, en Chine, avant la fin de l’année. Un second suivra début 2022 dans la même agglomération.

BDx a donc annoncé l’élargissement de son management avec la nomination de Jeremy Yew au poste de Senior Vice President of Data Center Facilities & Operations. Jeremy Yew dirigera et exécutera stratégiquement les opérations des datacenters de BDx en Asie. Une mission délicate dans une entreprise qui entend maintenir sa forte croissance.

Il pourra s’appuyer sur une plateforme globale qui réunit un écosystème de racks physiques et virtuels, et des services : de connexion avec BDx SoftConnect, de sécurité avec BDx Armor, et une accessibilité en un seul clic avec le portail BDx Single Pane. Une solution d’administration unique et donc plus économique.

BDx Data Centers est dirigée par Braham Singh, CEO.

Pour en savoir plus sur BDx : www.bdxworld.com.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste