Datacenter, êtes-vous prêt à supporter la vague de l’IoT d’entreprise ?

Présence des technologies, maturité des solutions réseaux et IA, ouverture des bandes pour les réseaux P5G (Private 5G)… malgré la pénurie des composants, les moyens sont réunis pour permettre au marché mondial de l’IoT d’entreprise de se maintenir à un taux de progression annuel de 24% jusqu’en 2027. Mais les acteurs du datacenter sont-ils prêts à suivre ? Et surtout sauront-ils trouver les compétences nécessaires pour répondre aux attentes de leurs clients ?

Tribune de Yves Grandmontagne, rédacteur en chef de DCmag

Le marché mondial de l’IoT pour les entreprises a enregistré en 2021 une progression de 22%, selon IoT Analytics, de deux points inférieure aux estimations, mais les conditions étaient pour le moins défavorables. Il a atteint un total de 157,9 milliards de dollars.

Le consensus des analystes était à taux de 24%, mais la Covid, la pénurie de composants, et la difficulté à recruter de la main-d’oeuvre n’ont pas permis d’atteindre ces résultats. Pour autant, et malgré la crise géopolitique ukrainienne, les analystes demeurent optimistes, et maintiennent leurs prévisions. Ils tablent pour les 5 prochaines années à un rythme de progression annuelle de 24%, pour atteindre une taille de marché de 525 milliards de dollars en 2027.

La pénurie de composants est un obstacle, 20 millions de puces cellulaires n’auraient pu être livrés en 2021, et les délais de livraison se sont allongés, jusqu’à 40 voir 50 semaines aujourd’hui encore. Mais cette difficulté sera résolue dans les prochains trimestres, probablement au premier semestre 2023. Pour autant, que les problèmes d’approvisionnement ne soient pas l’arbre qui cache la forêt !

Car le principal obstacle au déploiement généralisé de l’IoT dans les entreprises et les organisations n’est pas technologique, il est lié au manque de compétences. La maîtrise de l’IoT s’annonce indispensable pour accompagner la transformation numérique, mais elle passe pas le recrutement de techniciens, de développeurs et de responsables de projets compétents. Or, sur les 12 derniers mois, si les offres d’emploi dans l’IoT ont augmenté de 41%, la majorité n’a pu aboutir à des embauches, faute de candidats.

Et nos datacenters, sont-ils prêts pour supporter la vague de l’IoT en entreprise ? La question mérite d’être posée. D’abord parce que la vague va toucher les infrastructures du datacenter comme celles des autres entreprises. Il s’agisse de multiplier les capteurs pour mesurer et piloter le datacenter et son efficacité énergétique, y compris les réseaux 5G, LPWAN et les réseaux satellites en orbite basse. Egalement de capter les ressources IT pour permettre aux DSI d’obtenir une vue et un pilotage global des infras.

L’IoT passe aussi par le cloud. Les géants du cloud public, AWS, Microsoft Azure et Google Cloud, disposent de solutions et déploient leurs stratégies pour séduire et capter les clients. Et les acteurs de la colocation entendent être prêts pour y répondre dans leurs plateformes. Mais est-ce ce qu’attendent leurs clients ?

Derrière les projets d’IoT d’entreprise se cachent des besoins de proximité, de connectivité et de calcul. L’IoT est le terreau du Edge et du HPC dans les organisations et sur les territoires. Et une opportunité pour tous les acteurs du marché, quelque soit leur taille. A la condition cependant que leurs équipes offrent les compétences qui manquent chez leurs clients…

Le recrutement des techniciens et des métiers du futur du centres de données a trop souvent été le maillon faible des projets et du développement des datacenters ! Avez-vous, aurez-vous rapidement ces compétences, IoT, 5G, infra industrielle, calcul et haute densité, pour répondre aux attentes de vos clients ?

Share: