Datacenters All-Flash : une aubaine pour la transition écologique

Par Ludovic Nicoleau, IT Solution Manager, Huawei

Les datacenters sont le fondement physique de notre monde virtuel. Ils stockent, traitent et distribuent les données qui alimentent presque tous les services numériques que l’on peut imaginer – de la banque en ligne, aux messageries instantanées… Ils représentent l’un des socles les plus importants de l’infrastructure des entreprises. Néanmoins, ils sont parmi les plus grands consommateurs d’électricité au monde. Aujourd’hui, les datacenters représentent entre 2 et 3 % de la consommation énergétique annuelle mondiale et ont une empreinte carbone égale à celle de l’industrie aéronautique. L’essor de la 5G et des IoT, qui augmentent le volume des données consommées et partagées, n’aidera pas à réduire la voilure. Bien au contraire. Le défi devient donc urgent : comment maximiser la valeur des données tout en minimisant leur coût environnemental ?

L’hébergement des données, moteur de l’économie numérique

L’augmentation des volumes de données produits à l’échelle mondiale a fait exploser la demande en data centers. Selon l’International Data Corporation (IDC), le nombre de data centers est passé de 500 000 en 2012 à plus de 8 millions ! Chacun d’eux abrite des milliers – voire des dizaines de milliers – d’appareils qui doivent être alimentés et refroidis en permanence, pour une consommation électrique moyenne de 200 térawattheures par an. Soit plus que la consommation annuelle d’énergie de certains pays.

Si la situation perdure, les experts prévoient que les data centers pourraient représenter 10 % de la consommation mondiale d’électricité d’ici 2030. Et c’est sans compter les émissions de gaz à effet de serre qui représentent 2 % du total mondial et qui devraient doubler tous les 4 ans. Inutile de dire qu’il s’agit d’un énorme défi pour le secteur.

Heureusement des efforts ont été faits, c’est le cas notamment de l’UE qui s’est engagée à avoir des datacenters neutres en carbone d’ici 2030. La Chine a mis en place des réglementations strictes en matière d’efficacité de l’utilisation de l’énergie (PUE) dans certaines grandes villes, autorisant uniquement la construction de centres de données avec un PUE de 1,3 ou moins à Shanghai. Les organisations prennent également des mesures pour réduire leur empreinte carbone et investissent dans des énergies renouvelables plus durables ou des équipements plus récents et des techniques de refroidissement plus efficaces. Mais le chemin à parcourir est encore long.

L’efficacité énergétique pour des datacenters efficaces

Plus rapides, sûrs et écologiques, les datacenters Flash peuvent jouer un rôle central dans la transition énergique de ces infrastructures. Toutefois, s’il est facile de s’engager dans des pratiques plus écologiques, le défi consiste à les concilier avec la croissance de l’entreprise. Un datacenter efficace ne doit pas uniquement offrir des bénéfices environnementaux, il doit également être rapide, fiable, sécurisé et rentable.

Que ce soit pour profiter de leurs hautes performances, simplifier les déploiements d’infrastructure ou réduire les besoins en énergie et en espace, les technologies flash sont donc un pilier important pour répondre aux besoins de stockage futurs. Conçus pour répondre aux exigences d’un monde axé sur les données, le centre de données all-flash répond à ces exigences. En plus d’être plus efficace sur le plan énergétique, l’infrastructure all-flash réduit considérablement les temps de traitement. En effet, les opérations d’entrée/sortie par seconde (IOPS) jusqu’à 1 000 fois supérieures à celles des disques durs mécaniques et la faible latence permettent d’offrir des performances système inégalées. Il en résulte des temps de chargement plus rapides, un système plus réactif et une meilleure expérience utilisateur.

Les entreprises, quels que soient leurs secteurs, en comprennent l’importance. Aujourd’hui, l’efficacité avec laquelle une entreprise gère les pics de trafic peut être décisive dans la décision d’un client de rester ou partir. En ce sens, le choix de la bonne infrastructure de centre de données est crucial. Les solutions de stockage All-Flash leur permettent ainsi d’être compétitives, dans un marché hyperconcurrentiel, tout en accélérant leur transformation digitale et en modernisant les opérations.

L’émergence de nouvelles technologies ne fera que renforcer l’importance des datacenters. Il est donc primordial de réduire leur impact environnemental et de promouvoir une croissance durable des données, tout en trouvant un équilibre entre croissance de l’entreprise et innovation. Associant l’efficacité énergétique à la fiabilité et la vitesse, les datacenters all-flash démontrent comment, avec les bonnes technologies, ces deux objectifs peuvent se rejoindre. Des technologies et des usages plus vertueux écologiquement sont possibles ; aux entreprises et aux fournisseurs de prendre des mesures pour réduire leur impact environnemental.

Share: