Eaton et le Projet DataZero : les Green Datacenters, pôle d’énergie verte au service de l’instabilité du réseau électrique

Fin juin, Amazon annonçait de nouveaux projets d’énergies renouvelables allant de pair avec son objectif d’alimenter 100% de ses activités à partir d’énergies renouvelables d’ici 2025. Ces tout derniers projets solaires et éoliens doivent notamment fournir des énergies renouvelables aux sièges sociaux, aux centres de distribution, mais également aux datacenters Amazon Web Services (AWS).

Cela fait plusieurs années qu’Eaton s’investit sur la question des green datacenters, en visant la réduction de l’impact carbone des datacenters, installations très énergivores qui pourraient consommer 20 % de l’électricité mondiale d’ici 2025 et produire 14 % des émissions de dioxyde de carbone d’ici 2040 avec notre monde de plus en plus digitalisé et connecté.

Pour accélérer la transition énergétique mondiale, les datacenters ont tout intérêt à se tourner vers les énergies renouvelables, d’autant plus lorsque l’on sait que d’ici 2025, l’énergie produite par de nouvelles installations éoliennes et solaires sera moins chère que celle produite par une usine de gaz naturel ordinaire en Europe (étude “Beyond the Tipping Point” publiée par Bloomberg New Energy Finance).

La décarbonisation et l’autonomie énergétique des datacenters grâce aux énergies renouvelables avec DataZero

Rendre les datacenters plus écologiques en les aidant à recourir aux énergies renouvelables : c’est l’objectif ambitieux que s’est fixé le projet DataZero. Le problème est que, de par leur nature intermittente, les énergies renouvelables sont sujettes à être instables. S’il n’y a pas assez d’énergie produite, les conséquences peuvent être dramatiques pour les datacenters, dont les serveurs doivent rester fiables et résilients à tout moment. C’est pourquoi, les datacenters doivent être en mesure de stocker l’énergie renouvelable produite s’ils souhaitent atteindre la neutralité carbone.

C’est ce que propose Eaton, qui collabore depuis 2016 avec une pluralité de partenaires sur le projet DataZero, et a notamment lancé la première phase concluante du site pilote Webaxys, le premier green datacenter de France fonctionnant uniquement avec de l’énergie renouvelable.

Les datacenters, pôles d’énergie verte possédant un rôle clé vis-à-vis du réseau électrique

Le projet DataZero est un projet qui ne se limite pas à réduire les coûts et l’empreinte carbone des datacenters. En effet, la deuxième phase du projet DataZero, nommée DataZero 2, permettra aux datacenters de devenir des pôles d’énergie verte. En alliant les projets DataZero 1 et 2 et sa technologie UPSaaR (UPS as a Reserve), Eaton va encore plus loin en proposant la possibilité de pallier certains manques du réseau électrique en équilibrant l’offre et la demande, grâce à un flux d’énergie bidirectionnel pour ainsi éviter les coupures de courant.

« En disposant de la bonne combinaison de matériel et de logiciels de gestion de l’énergie, les datacenters sont en mesure de répondre efficacement aux besoins du réseau en ajustant leur consommation pour optimiser l’utilisation des énergies renouvelables et éviter les pannes », a déclaré Jérôme Lecuivre, Manager, Engineering, EMEA Eaton.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste