EcoEdge PrimePower construira une première pile à combustible gaz et hydrogène pour datacenter, chez Equinix Milan

E2P2, EcoEdge PrimePower, projet lancé le 1er janvier 2021 et financé par le Clean Hydrogen Partnership à l’initiative de l’Union européenne, se consacre à la création d’un consortium européen dont l’objectif est de développer pour les datacenters une alternative plus durable aux groupes électrogènes et aux réseaux électriques via une plate-forme de piles à combustible.

Dans un premier temps, le projet reposera sur des piles à combustible à oxyde solide (SOFC) à base de gaz naturel afin de participer à la décarbonation des datacenters. Il exploitera sur un site d’Equinix à Milan l’alimentation de secours existante et des batteries lithium-ion.

Dans un second temps, le projet se tournera vers l’hydrogène. Ce qui explique pourquoi E2P2 sera en partie financé par l’Europe qui donnera accès au budget de 22 milliards d’euros consacré à des partenariats industriels.

7 organisations forment les fondations de E2P2 piloté par l’institut de recherche suédois RISE, rejoint par le géant américain de la colocation Equinix ; Vertiv, spécialiste des infrastructures critiques ; le suisse InfraPrime, spécialiste des infrastructures durables ; Snam, un service public italien ; le fabricant italien de piles à combustible SOLIDpower ; et le centre de recherche allemand TEC4FUELS.

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste