EllaLink crée la première connexion directe par câble sous-marin à grande vitesse entre l’Europe et l’Amérique latine

Parti du Brésil, le câble sous-marin transatlantique EllaLink s’ancre au Portugal, et crée ainsi la première connexion directe par câble sous-marin à grande vitesse entre l’Europe et l’Amérique latine.

Prochainement, le projet devrait être opérationnel au second trimestre 2021, EllaLink réduira la latence de 50% par rapport à l’infrastructure actuelle, atteignant une valeur réelle de moins de 60 ms entre le Portugal et le Brésil.

A terme, des connexions sont prévues avec l’île de Madère et le Cap-Vert, et avec Marseille pour une connectivité accrue avec l’Afrique, l’Asie et le Moyen-Orient . D’autres points de connexion possibles avec la Mauritanie, le Maroc, la Guyane française et les îles Canaries sont à l’étude.

Le projet Ellalink, doté d’un budget de 150 millions d’euros, est une double réussite portugaise et européenne, pour le président Marcelo Rebelo de Sousa nouvelle ment ré-élu, et pour la présidence de l’Europe par le Portugal, qui établit une relation performante entre les deux continents.

Share: