Encore un incendie dans un datacenter… à Ogden, dans l’Utah

Un mois après l’incendie du datacenter d’OVHcloud à Strasbourg, nous venons d’apprendre qu’un autre datacenter a brûlé dimanche dernier, à Ogden dans l’Utah (USA).

Lors du week-end pascal, dimanche soir, la ville d’Ogden a connu une panne d’électricité générale. Dans le datacenter de WebNX – qui pratique l’hébergement Web depuis 1999, également présent à New York et à Los Angeles – les générateurs de secours se sont automatiquement mis en marche. Mais au cours de la transition, l’un des générateurs, pourtant récemment testé et évalué, a subi “une panne catastrophique” et a pris feu. Le protocole d’extinction d’incendie a été déclenché.

Le Fire Marshal d’Ogden a confirmé que le système d’extinction du datacenter a contenu l’incendie. Pour autant, les pompiers ont choisi de couper le courant dans le bâtiment. Si le feu a été rapidement maîtrisé, les serveurs dans l’une des baies principales ont été exposés à l’eau, un “petit nombre” d’entre eux auraient pu subir des dégâts des eaux et nécessiter une reconstruction.

La majorité des serveurs du site étaient relancés dès mercredi. Par contre, pour les serveurs exposés à l’eau, la reprise pourrait durer plusieurs semaines.

Du côté des clients, de nombreux sites web hébergés par WebNX ont été rendus inactifs. Mais à la différence d’OVH, qui dans les heures qui ont suivi l’incendie a déclaré que la perte de données était de la seule responsabilité des clients, c’est WebNX qui ici porte la responsabilité et la garantie de la disponibilité et des sauvegardes. En effet le SLA de WebNX garantit une disponibilité de 100% et une alimentation sans interruption. Avec en pénalité des crédits de compte d’un jour par 15 minutes d’indisponibilité…

Share: