Equinix et Crosslake Fibre annoncent un nouveau câble sous-marin pour relier Paris à Londres

Equinix et Crosslake Fibre annoncent un nouveau câble sous-marin et la construction d’infrastructures d’interconnexion afin de relier Paris à Londres. Le nouveau système CrossChannel Fibre se connectera aux datacenters d’Equinix via des câbles sous-marins, offrant ainsi de meilleures performances informatiques via la Manche.

Equinix, fournisseur de services au cœur de l’infrastructure numérique mondiale, et Crosslake Fibre, un fournisseur de services réseau, annoncent que le nouveau projet de pose de câble de fibre optique international CrossChannel Fibre aura pour points atterrissage les datacenters d’Equinix à Londres et Paris. Le nouveau système sera livré par Crosslake Fibre et reliera les centres International Business Exchange LD4 et PA7, grâce à des stations d’atterrissement situées à Brighton et à Veules-les-Roses. CrossChannel Fibre sera le premier projet de pose de câble de fibre optique sous-marin dans la Manche depuis près de 20 ans, et sera opérationnel au 4e trimestre 2021.

Travaux d’atterrissage de Crosslake Fibre à Brighton

Construit par Crosslake Fibre et ayant pour points d’atterrissement deux datacenters Equinix, ce câble de 520 kilomètres dispose de 96 paires de fibres, proposera plus de 20 Tbits par paire de fibres, et offrira la plus faible latence de tous les réseaux connectant Londres et Paris. Ce projet constitue la deuxième collaboration entre Crosslake Fibre et Equinix, après celui qui a permis de relier Toronto à Secaucus (New Jersey).

Crosslake Fibre a choisi les centres LD4 et PA7 d’Equinix comme stations d’atterrissement pour leurs écosystèmes numériques complets. Ces datacentres hébergent en effet une variété de partenaires stratégiques clés tels que des fournisseurs de services réseau (NSP), des fournisseurs de services cloud (CSP), ainsi que de grandes sociétés dans les domaines des services financiers, des contenus multimédias et de divertissement, du gaming et de l’e-commerce.

Le trafic de données prolifère à travers la planète, et 99 % du trafic transocéanique mondial est assuré par des câbles sous-marins. Les entreprises de tous horizons cherchent à profiter d’opportunités professionnelles en Europe. Cependant, pour exploiter des systèmes distribués (y compris des applications cloud) au niveau de la périphérie numérique, elles ont également besoin de davantage de capacité. Grâce aux centres IBX, Crosslake Fibre et ses utilisateurs peuvent tirer parti des écosystèmes matures et de la plateforme d’interconnexion d’Equinix, Platform Equinix, qui connecte près de 10 000 entreprises sur plus de 60 marchés à travers le monde.

Principaux faits de l’annonce :

  • S’appuyant sur de nouvelles méthodes pour construire des réseaux de nouvelle génération, Crosslake Fibre a créé une nouvelle infrastructure Internet offrant aux clients des avantages substantiels. L’accès direct (depuis CrossChannel) aux écosystèmes d’entreprises hébergés par Equinix est un atout considérable pour les clients de Crosslake Fibre. Ces derniers bénéficient en effet d’une connectivité à faible latence vers des partenaires critiques au sein des principaux centres économiques du Royaume-Uni et de France. Cet accès direct attire également des entreprises à la recherche d’offres de gros de fibre noire et de bande passante, à l’intérieur comme à l’extérieur de ces marchés. Ceci inclut des fournisseurs de contenu, de services cloud et de services réseau, des établissements de services financiers, des organismes gouvernementaux, ou des fournisseurs de cloud hyperscale cherchant à placer leurs nœuds de mise en cache à proximité des têtes des câbles pour profiter de meilleures performances. Grâce à ce nouveau réseau de câbles sous-marins, les acteurs des marchés financiers pourront interconnecter leurs fournisseurs de services cloud, données et plateformes d’analyse des risques de façon transparente et sécurisée.
  • Platform Equinix réunit près de 10 000 entreprises, dont plus de 1 800 réseaux et 2 900 fournisseurs de services cloud et informatiques. Ceci forme un puissant écosystème interconnecté accessible par le biais de câbles sous-marins. Aujourd’hui, 40 des plus de 220 centres IBX d’Equinix profitent de cette technologie (ce qui représente plus de 60 zones métropolitaines à travers le monde). Les clients bénéficient ainsi d’une fiabilité, d’une sécurité et de performances de premier plan, ainsi que de riches écosystèmes numériques.
  • Les nouveautés d’Equinix Fabric transforment la façon dont l’entreprise digitale se connecte à des infrastructures critiques. Les clients faisant partie d’écosystèmes numériques et désormais accessibles via Equinix Fabric sont aujourd’hui nettement plus nombreux, et regroupent des opérateurs de câbles sous-marins. Les membres d’un écosystème ont la possibilité de se connecter à n’importe quel autre client via Platform Equinix. Les possibilités d’interconnexion à des fournisseurs de services, partenaires et clients sont ainsi démultipliées (de 2 300 à plus de 10 000 acteurs aujourd’hui).
  • Le câble sans répétiteur et doublement blindé utilisé dans le cadre du projet CrossChannel Fibre inclura de la fibre noire, et sera enterré à 2 mètres sous le fond de la mer, pour un maximum de sécurité et de performances. Le système sera également connecté à de nombreux réseaux de câbles voisins, afin d’étendre sa capacité au-delà du Royaume-Uni et de la France, et même de l’Europe.

À l’heure où les entreprises cherchent de plus en plus à déployer leurs services à l’échelle mondiale, il est plus important que jamais de faire partie d’un écosystème interconnecté. L’étude de 2020-21 d’Equinix sur les tendances mondiales relatives aux nouvelles technologies révèle que la majorité des 2 600 responsables informatiques interrogés ont pour priorité de se connecter à de nouveaux écosystèmes numériques. Ainsi, 59 % des répondants affirment qu’il s’agit d’une des priorités dans le cadre de la stratégie technologique de leur organisation.

Réactions

  • Eugene Bergen Henegouwen, président d’Equinix pour la zone EMEA

« Nous continuons d’ajouter de nouveaux points de connexion de câbles sous-marins afin d’accroître la couverture de notre vaste réseau. Equinix permet aux exploitants (Crosslake Fibre inclus) de se déployer de façon homogène et à grande échelle à travers le monde. Ces derniers peuvent ainsi se connecter à des centres multi-tenants pour monétiser leurs câbles auprès d’écosystèmes variés, et profiter d’un nouveau business model basé sur un accès à faible latence à des partenaires essentiels. Les clients d’Equinix bénéficient ainsi d’une offre de connectivité toujours plus riche, tout cela avec des débits croissants — une situation qui profite à chacun des acteurs. Ce câble est le premier projet de fibre optique sous-marine passant par la Manche depuis près d’une vingtaine d’années. Il reliera le Royaume-Uni à la France, confortant ainsi les statuts de Londres et Paris en tant que métropoles numériques en pleine expansion. »

  • Fergus Innes, vice-président sénior, Crosslake Fibre

« Nous sommes ravis de travailler une fois de plus avec Equinix pour notre premier projet en Europe. Nous avons développé une infrastructure Internet unique et essentielle destinée à une nouvelle génération d’applications et d’utilisateurs. Le choix des centres d’Equinix à Slough et Paris nous permet de profiter d’une interconnexion avec des clients (nouveaux comme existants) souhaitant utiliser nos services. Plus court, le système est fait pour se distinguer des chemins traditionnels (toujours plus proches de la fin de cycle). Il représente actuellement la solution commerciale la mieux conçue pour les organisations ayant besoin de transporter d’énormes volumes de données entre plusieurs centres de calcul situés dans ces deux grandes métropoles numériques. »

  • Tim Stronge, vice-président de la recherche chez TeleGeography

« Selon nos prévisions, les besoins de bande passante entre le Royaume-Uni et la France devraient être multipliés par huit à l’issue des sept prochaines années. La connectivité de datacentre à datacentre fait également l’objet d’un intérêt prononcé. Le projet CrossChannel Fibre, et le partenariat entre Crosslake Fibre et Equinix permettront de répondre à ces besoins. »

  • Régis Castagné, directeur général d’Equinix pour la France

« Nous sommes ravis que Crosslake Fibre ait choisi notre datacentre PA7 comme station d’atterrissement pour son nouveau câble sous-marin CrossChannel Fibre en France. À l’heure où le trafic de données continue de faire l’objet d’une croissance exponentielle, ces infrastructures jouent un rôle essentiel dans le transport sécurisé et à faible latence de données entre différents marchés. Grâce à ce nouveau câble, les entreprises pourront déployer leurs infrastructures informatiques à l’egde, et profiter d’une interconnexion avec notre vaste écosystème de prestataires de services. Avec le lancement récent de notre centre BX1 à Bordeaux, cette annonce offre à nos clients et partenaires la possibilité de transférer des données entre Londres et le continent européen au sens large, tout cela dans des délais aussi proches que possible du temps réel. Tout ceci est particulièrement important pour les entreprises évoluant dans des secteurs sensibles aux problèmes de latence. »

Share: