Equinix – Plus de 50% des entreprises françaises maintiennent leurs stratégies d’expansion malgré les incertitudes économiques

Selon le rapport Global Tech Trends Survey 2022 d’Equinix, ces stratégies d’expansion seront soutenues par des investissements dans le digital. Ainsi, 49% des entreprises françaises utiliseront le Cloud pour s’étendre virtuellement sur de nouveaux marchés.

Tirant les enseignements de la pandémie, les entreprises du monde entier prévoient d’investir massivement dans les technologies numériques afin de soutenir leurs projets d’expansion. L’enquête annuelle menée par Equinix dans 29 pays, révèle que, malgré la récession menaçante et la crainte d’une fin de la mondialisation évoquée au Forum économique mondial de Davos, les décideurs informatiques vont poursuivre leurs efforts en matière d’investissements pour maintenir leurs projets d’expansion.

  • Parmi les 100 décideurs informatiques français interrogés dans le cadre du Global Tech Trends Survey 2022 d’Equinix, plus de 50% affirment que leur organisation prévoit de se développer dans les 12 prochains mois, que ce soit dans une nouvelle ville (17%), une nouvelle région (25%) ou même dans un nouveau pays (29%).

Les décideurs interrogés dans la région Asie-Pacifique sont particulièrement confiants sur ce point : 82% d’entre eux rapportent que leur entreprise prévoit d’étendre leurs activités à de nouveaux marchés, soit à peine plus que leurs homologues sur le continent américain (78%). À l’inverse, dans la région EMEA, seuls 59% partagent de tels projets pour les 12 prochains mois — un écart qui se justifie peut-être par le contexte économique incertain. Ce positionnement se confirme en France, puisqu’à peine plus de la moitié (51%) des Français envisagent un développement à l’international dans l’année à venir.

De nombreux freins au développement ont été cités par les entreprises, dont notamment les problèmes d’approvisionnement. Ainsi, à l’international comme en France, plus de la moitié des répondants indiquent que leur activité a été minée par ces difficultés et par les soucis de stocks actuels, tandis que 58 % d’entre eux désignent spécifiquement la pénurie mondiale de semi-conducteurs comme une menace pour leur business.

Ces problématiques persistantes de la chaine logistique semblent alimenter un besoin de virtualisation, les désirs d’expansion des entreprises étant soutenus par des projets d’investissements importants dans des infrastructures numériques. D’ailleurs, en France, près de la moitié des répondants (49%) ont l’intention de soutenir ces objectifs de développement en déployant leurs infrastructures virtuellement via le cloud et 18% envisagent d’utiliser des solutions Bare Metal. Parallèlement, à l’international, 47% des personnes interrogées s’attendent à une hausse de leurs dépenses dans des solutions d’hébergement auprès de fournisseurs de datacentres en colocation neutres pour faciliter les déploiements de solutions numériques. À contrario, seuls 28% des Français prévoient une même augmentation. Pourtant, près de la moitié d’entre eux (46%) ont l’intention d’accroître leurs investissements dans des services d’interconnexion dans le but de poursuivre leur transformation digitale et d’augmenter leur résilience.

La pandémie continue également d’avoir un impact significatif sur les stratégies numériques des entreprises. Plus d’un décideur informatique français sur deux (51%) a accéléré la transformation de son organisation en réponse à la crise du COVID-19. Ainsi, près de la moitié (45%) des sondés confirment que leurs budgets informatiques ont augmenté — ce qui témoigne d’une prise de conscience généralisée quant au besoin d’infrastructures numériques de qualité, afin de pouvoir s’adapter instantanément à d’éventuels changements. En outre, 54% d’entre eux pensent que les changements et investissements technologiques effectués durant la pandémie devraient perdurer, tandis qu’à l’international, ce chiffre atteint les 61%.

Régis Castagné, directeur général chez Equinix France, explique : « Au plus fort de la pandémie les entreprises ont dû se digitaliser à marche forcée pour maintenir leur activité. Les investissements ont depuis été maintenus avec désormais des projets numériques plus solides et stratégiques. Je suis ravi que malgré la pandémie et la situation économique actuelle, plus de la moitié des entreprises françaises souhaitent poursuivre leur expansion, notamment grâce au numérique. Pour atteindre leurs objectifs de croissance les entreprises auront besoin d’une infrastructure digitale solide qui leur permettra d’avoir accès aux technologies de pointe et à de nouveaux marchés sans de lourds investissements. C’est pourquoi Equinix a annoncé un plan d’investissement de près d’1 milliard d’euros en France pour accompagner cette croissance, dont l’ouverture prochaine d’un 10ème datacentre en région parisienne. »

D’importantes inquiétudes subsistent sur le plan de la cybersécurité. Les entreprises doivent veiller à ce que ces expansions soient soutenues par des solutions numériques résilientes, en particulier face aux menaces internationales émergentes. Ainsi, en France, 84% des sondés confirment que le renfort de leur cybersécurité figure au rang de priorité absolue. En outre, 83% considèrent leur conformité en matière de données comme essentielle, tandis que 82% soulignent la nécessité d’assurer la pérennité de leurs activités. Selon les spécialistes informatiques, les menaces les plus redoutées sont les cyberattaques (68%) ainsi que les failles de sécurité et les fuites de données (65%).

En France, les conclusions de l’enquête révèlent :

  • Priorité à l’expérience client et collaborateur : conscients de l’impact de l’adoption de technologies digitales sur les utilisateurs finaux, 79% des responsables informatiques considèrent l’amélioration de leur expérience client comme une priorité. La majorité (78%) reconnaît également l’importance d’améliorer l’expérience collaborateur pour fidéliser leurs talents.
  • Les migrations vers le cloud restent en vogue : alors que 71% des répondants ont prévu de migrer davantage de fonctions métiers vers le cloud, seul 64% des Français partagent ces intentions. Parmi ces derniers, 34% comptent migrer plus d’applications critiques et 41% des fonctions de sécurité. Les chiffres français, bien que plus bas que la moyenne internationale, sont cohérents avec les réponses obtenues dans la région EMEA, avec l’accent mis sur la migration des databases sur le cloud (66%).
  • La domination du cloud hybride : les modèles de cloud hybride ont la préférence de 45 % des répondants français. 30% d’entre eux s’appuient encore sur un seul (ou aucun) fournisseur de services cloud. L’enquête révèle qu’en France l’interconnexion convainc les responsables informatiques pour ses capacités à faciliter la transformation digitale des entreprises (33%) ainsi qu’à améliorer l’optimisation du réseau (31%).
  • Investir dans l’innovation : de nombreux leaders IT cherchent à assurer la pérennité de leurs activités et à tirer pleinement parti de technologies en pleine évolution, à l’image de la 5G, de l’Internet des Objets (IoT) et du Web3. 60% des sondés sont en pleine transition vers un modèle XaaS (everything as a service). Ce changement est motivé par leurs besoins de simplifier leur infrastructure informatique (57%), de gagner en flexibilité (55%) et de réduire les coûts (52%).
  • Focus sur le développement durable : tout en innovant, les décideurs français veillent attentivement à la durabilité de leur infrastructure. Deux tiers (66%) des personnes interrogées mesurent et tentent activement de limiter l’impact de leur infrastructure informatique sur l’environnement, et 64% ne travaillent qu’avec des partenaires technologiques capables de respecter leurs objectifs de réduction d’émissions carbone. Ainsi, le développement durable représente désormais l’un des principaux moteurs de 67% des organisations, qui veillent à se fixer des objectifs basés sur des données scientifiques.

Téléchargez l’étude Global Tech Trends 2022

Méthodologie

Cette enquête indépendante commandée par Equinix a été menée auprès de 2 900 responsables informatiques d’entreprises du continent américain (Brésil, Canada, Colombie, États-Unis et Mexique), de la région Asie-Pacifique (Australie, Chine, Corée du Sud, Hong Kong, Japon et Singapour) et d’EMEA (Allemagne, Afrique du Sud, Bulgarie, Émirats arabes unis, Espagne, Finlande, France, Irlande, Italie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Nigéria, Royaume-Uni, Suède, Suisse et Turquie). Les répondants ont été sélectionnés depuis le panel en ligne de Dynata. L’enquête a été menée en ligne du 1er mars 2022 au 29 mars 2022.

En savoir plus sur The Future of Digital Leadership

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste

1 thought on “Equinix – Plus de 50% des entreprises françaises maintiennent leurs stratégies d’expansion malgré les incertitudes économiques

Comments are closed.