‘Everything-as-a-service : focus sur le Datacenter’ – Retour et replay avec Pascal Lecoq, HPE

Par Pascal Lecoq, Worldwide Director, Hybrid IT Datacenter Technology Services à Hewlett Packard Enterprise (HPE)

Ce replay est disponible sur Youtube : https://youtu.be/80tWPUpDGCo

Le partenariat entre HPE et Thésée DataCenter permet à nos clients et partenaires d’accéder à un hébergement “as a Service” à la fois souple et performant, en paiement à l’usage, avec les garanties de services de bout en bout les plus élevées en termes de haute disponibilité, de souveraineté et de sécurité des données. Un accompagnement sur mesure vers une transformation structurante de votre système d’information !

En dépit des évolutions et de l’adoption croissante des Clouds Publics, IDC indique que 70% des applications et de leurs données resteront dans un mode privé ou hybride en raison notamment de l’enchevêtrement des applications, de la sensibilité des données, de la sécurité, des besoins de conformité et bien entendu des coûts.

De la même manière, 451 Research a démontré qu’un retour en arrière du Cloud Public s’opérait depuis 2019 pour 27% des clients, principalement pour des raisons de sécurité des données (la moitié), de coûts et de leur prédictibilité (80%), de performance du réseau ou du SI (37% et 35% respectivement)…

Néanmoins, il faut bien faire le distinguo dans le système d’information d’une entreprise entre les applications qui supportent les use cases et besoins métiers des entreprises, donc le cœur même de leur business, de l’infrastructure IT et du datacenter qui sont de plus en plus considérés comme des utilités ou des commodités.

En cela, on constate une tendance inéluctable de migration d’un mode de possession de l’IT et du datacenter (CAPEX), vers un mode « as a Service » de paiement à l’usage, de bout en bout, inspiré du Cloud Public.

La quadrature du cercle est comment associer environnement IT dédié, performance, sécurité, souveraineté des données, niveau de service du privé (modèle appelé ‘On-Prem’), avec flexibilité des coûts, agilité des changements et paiement à l’usage du public.

En fait l’évolution des usages et des modes de consommation de l’IT vont pousser tous les secteurs d’activité à être opérés au moins en partie chez des hébergeurs. Tous les analystes spécialisés estiment que le pourcentage d’entreprises déployant une stratégie d’externalisation de leur Datacenter est passé de 30 à 40% en moins de deux ans, ce qui représente une croissance de 33% sur le marché des hébergeurs. Et même les « GAFA » ont leurs propres plans d’expansion chez des hébergeurs.

Dans les éléments de valeur ajoutée des hébergeurs, en particulier sur le marché français qui nous intéresse aujourd’hui, on va citer un actionnariat décorrélé des obligations des contraintes des Cloud Acts et autres intrusions étatiques étrangères, ce qui est primordial pour beaucoup de nos clients dont la sécurité et la souveraineté des données est un enjeu prioritaire : parlons du secteur bancaire, du médical et du pharmaceutique, du secteur industriel à forte souveraineté (aéronautique, automobile, …), mais aussi bien sûr du secteur public et les institutions décentralisées.

Ici, garantir la souveraineté va de pair avec un très niveau de sécurité et de disponibilité qui est garanti par conception, par construction, et par le respect et la certification des plus hautes habilitations normatives, comme l’ANSSI, le Code of Conduct de l’Union Européenne, et bien sûr l’Uptime Institute.

Mais bien sûr, on voit aussi dans les cahiers des charges de nos clients les besoins de performances énergétiques pour diminuer les coûts d’exploitation, mais aussi garantir la Responsabilité Sociale et Environnementale, par une faible empreinte carbone du datacenter. Sans oublier, et c’est primordial, la capacité à héberger des environnements IT modernes comme systèmes de Cloud Privé, Supercalculateurs, Intelligence Artificielle, Data Analytics, avec des besoins de haute densité, au minimum du 10kW à la baie en moyenne, jusqu’à 30 à 40kW à la baie.

Quant au panorama des offres sur ce marché, voyons maintenant quels sont les nouveaux types de contrats pour adresser ces nouveaux usages métiers.

Pour répondre à cette problématique, les entreprises doivent disposer d’offres dans l’environnement de leur choix – edge-to-cloud – et de modèles économiques simplifiés de paiement à l’usage, qui inclut de bout en bout l’infrastructure IT, mais aussi le datacenter, avec une gouvernance et des SLA transversaux et globaux. HPE propose aux entreprises de profiter de ses solutions GREENLAKE qui adressent tous ces besoins.

Comme je viens de l’évoquer, les DSI vont opérer une transition d’un modèle d’hébergement propriétaire à un modèle externalisé chez des hébergeurs qui seront aptes à proposer des paiements à l’usage, offre dénommée « Datacenter as a Service » ou encore GREENLAKE COLO chez HPE, et qui leur permettront de continuer d’assurer un contrôle complet sur leurs infrastructures IT qui leur restent dédiées dans un modèle financier de type Cloud Privé On Prem.

Ainsi l’association des deux mondes, IT et datacenter, dans un système d’information « as a Service », a beaucoup d’avantages clés pour une entreprise agile et ce quel que soit le besoin métier ou le « use case » :

1. Diminution du time to market, pour accroître la compétitivité et la mise sur le marché de nouveaux business ou de nouvelles applications. Il faut penser à la fois :

  • aux révolutions de l’IT que constituent les nouveaux segments porteurs de l’IoT, de l’IoT industriel, de la 5G et de ses applications connexes comme le véhicule autonome, de l’Intelligence Artificielle, de l’Intelligence ou la Recherche Médicale, …,
  • et au cycle de vie des applications orientées grand public qui sont de plus en plus courts, passés de quelques années à quelques mois aujourd’hui.
  1. Prédictibilité des coûts IT, et donc performance opérationnelle de l’IT, car les coûts d’hébergement sont connus et fixés dès la signature du contrat pour 3 ou 5 ans.
  2. Libération à 100% des CAPEX du DSI, puisque à la fois l’IT mais aussi le datacenter passent en mode OPEX.
  3. Flexibilité totale de l’hébergement, puisque le client n’a pas à se soucier de l’évolution de son datacenter, en capacité, disponibilité, sécurité, en fonction des nouvelles applications métier déployées ou des nouvelles réglementations.
  4. Garantie de niveau de service et de performance de l’ensemble de la solution.

Ainsi, notre stratégie de développement HPE « Everything as a Service » nous permet de répondre à ces sollicitations grâce à notre offre de solutions GREENLAKE, et de proposer également des approches par use case comme :

  • HPC as a Service, pour le calcul scientifique à la demande, mais aussi le trading bancaire, les modélisations aéronautiques, spatiales ou automobiles, l’intelligence artificielle, le véhicule autonome…
  • SAP Hana as a Service ;
  • Backup as a Service ;
  • Data Analytics as a Service…

Ces offres répondent aussi aux besoins de souplesse et de performance que le Cloud Hybride peut apporter aux entreprises modernes.

Ainsi, dans notre stratégie « Everything as a Service », notre offre GREENLAKE COLO est un véritable vecteur de valeur ajoutée pour nos clients déployant une stratégie de Cloud Hybride, avec un mix intelligent et flexible, agile, entre Cloud Privé et Public. Selon les use cases et besoins métier adressés, ce mix peut revêtir plusieurs aspects :

  • Pour du HPC : Performance, sécurité, niveau de service dans le cloud privé, et débordement / burst dans le cloud public ;
  • Pour du bancaire : Front office clients dans le cloud public, et back office dans le cloud privé ;
  • Pour l’industrie : Manufacturing dans le cloud privé, CRM et Marketing dans le cloud public ;

Pour la première fois ces offres de Cloud Hybride adressent les besoins de toutes les organisations de l’entreprise :

  • Business : dans l’agilité et la flexibilité que Greenlake Colo apporte au niveau IT et hébergement, les deux « commodités » ne sont plus un frein au développement de nouveaux métiers et nouveaux use cases.
  • Finances : dans la diminution des coûts globaux de l’IT, prédictifs, dans un mode full OPEX en paiement à l’usage.
  • DSI : l’IT et le datacenter ne sont plus une contrainte. Un contrat unique assure au DSI performance, sécurité, disponibilité, agilité, et capacité à répondre rapidement aux besoins de ses propres clients par un portail de services et un pilotage des opérations sans équivalent sur le marché.
  • Applicatifs : un datacenter conçu et intégrant dès son design toutes les contraintes liées aux environnements modernes comme le Cloud, le High Performance Computing, l’Intelligence Artificielle, le Data Analytics…
  • Legal : sécurité et souveraineté des données du cloud privé, hébergé physiquement en France et indépendant des législations d’autres pays comme le Cloud Act Américain.

En conclusion, la valeur ajoutée du partenariat HPE / Thésée réside dans une proposition de valeur commune pour nos clients avec les solutions « as a service » les plus performantes et innovantes dans un modèle on-premise externalisé, de Cloud Privé et Hybride, apportant agilité, maîtrise des coûts, sécurité et souveraineté des données stockées en France, performance opérationnelle et énergétique, et robustesse.

Avec Thésée, nous disposons d’un outil formidable pour adresser tous les enjeux de nos clients :

  • Un modèle contractuel as a Service alliant IT et Facilities, de bout en bout, avec un paiement à l’usage et des SLA globaux
  • Une infrastructure de datacenter capable d’héberger par design les technologies les plus modernes : IT composable et hyper convergée du Cloud, HPC, IA, DA… jusqu’à 30kW par baie en moyenne
  • Un niveau de disponibilité de 100% garanti par la certification Tier IV de l’UTI

Grâce à un niveau d’efficacité énergétique nettement supérieur aux datacenters en Ile de France, l’offre d’hébergement de Thésée Datacenter est particulièrement attractive au plan économique avec une réduction d’au moins 30% de la facture énergétique.

L’énergie à payer est presque exclusivement celle de la consommation des serveurs IT, quand l’infrastructure elle-même se montre très peu consommatrice.

Cela se traduit également par une réduction proportionnelle de l’empreinte carbone, ce qui est un point de plus en plus important pour les directions informatiques et directions générales des entreprises.

Ce partenariat entre HPE et Thésée a une vraie valeur, non seulement dans un mode win-win entre nos deux entreprises, mais en premier lieu pour nos clients.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste