Fibre multimode vs fibre monomode vs cuivre

Le datacenter est un univers particulier. Par exemple, sur les câbles réseaux, trois technologies cohabitent : la fibre multimode, la fibre monomode, et le cuivre. Dans d’autres domaines, une seule formule gagnante occupe le terrain. C’est ainsi que le disque a cédé la place à la cassette, qui a été détrônée par le CD, et qui perd du terrain face à l’Internet. Mais, dans le datacenter, le cycle de vie des produits qui le composent ne se déroule pas comme cela. Sans les projets sont-ils si longs et si lourds qu’on ne peut déplacer les technologies aussi facilement que dans d’autres domaines, nous rappelant qu’un datacenter est d’abord un projet industriel.

Choisir le bon câble réseau est crucial. Pour mieux comprendre les technologies de câbles en présence, nous vous proposons vision simple :

Cuivre – Les câbles en cuivre sont disponibles dans de nombreuses configurations, par exemple les câbles à paires torsadées non blindées (UTP). Ils sont présents depuis toujours dans datacenter, et s’ils sont toujours là c’est qu’ils sont une valeur sûre dans leur catégorie, à savoir sur des distances jusqu’à 100 mètres et vitesses jusqu’à 10G. Cela dit, sa part dans le datacenter ne cesse de se réduire, il est encore très présent dans les installations anciennes – longtemps le coût de déploiement d’un réseau de câblage en fibre a été beaucoup plus élevé que celui des réseaux en cuivre -, sur les plus récentes il n’occupe plus que 10% à 15% du terrain.

Fibre monomode – Premier prétendant à remplacer le cuivre, le monomode est le spécialiste de la distance, jusqu’à 100 km, et de la vitesse. L’électronique de la fibre ‘singlemode’ est par contre plus complexe et plus coûteuse, et c’est celle qui nécessite le plus de puissance. A noter également qu’elle peut exiger plus de maintenance que la multimode, en particulier elle est plus sensible à la saleté.

Fibre multimode – La fibre multimode tire son nom des multiples chemins empruntés par la lumière lorsqu’elle se déplace le long du câble. Le multimode offre des débits de données plus élevés avec des distances de réseau plus courtes, voire des vitesses très élevées (jusqu’à 100 Gigabit) sur de très courtes distances (150 m) . Il est également considéré comme plus robuste que le monomode, étant plus facile de garder les interfaces de connecteur propres. Son coût plus faible en fait le favori pour de nombreuses applications de datacenter.

Dans le datacenter, les dépenses liées aux câbles réseaux sont principalement attribuées à la terminaison de la fibre. Mais d’autres facteurs, comme l’électronique pour piloter le système, le besoin de techniciens plus qualifiés et un équipement de test plus coûteux, font grimper le coût. D’un autre côté, de nouveaux connecteurs et équipements d’épissage par fusion ont réduit le coût des terminaisons de fibre, diminuant ainsi le coût total installé.

Un ‘détail’ important, la fibre est également immunisée contre les interférences électromagnétiques (EMI), il est donc possible de placer un nombre pratiquement illimité de câbles à fibres optiques les uns à côté des autres sans interférence.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste