France Datacenter et le collectif Convergences numériques mobilisent le secteur numérique face à l’urgence de sobriété énergétique

Le collectif Convergences numériques répond à l’appel du Gouvernement et mobilise le secteur numérique face à l’urgence de sobriété énergétique.

Convergences numériques, collectif rassemblant 12 organisations et associations professionnelles de l’écosystème numérique français (1), publie une liste de mesures pour mobiliser tout le secteur face à l’urgence de sobriété énergétique.

Ces recommandations, actionnables dès cet hiver, visent à contribuer à l’objectif annoncé par le Président de la République de réduire de 10% la consommation d’énergie par rapport à la consommation de l’année 2019 d’ici fin 2023. Le secteur prend ainsi ses responsabilités dans le contexte actuel de crise énergétique, afin de réduire certaines consommations électriques des infrastructures et équipements numériques lors des pics de demande.

En plus de ces mesures, Convergences numériques lance un appel à toutes les entreprises offreuses de solutions pour réduire la consommation d’énergie cet hiver de tous les secteurs économiques. En effet, le numérique constitue l’un des principaux leviers pour contribuer positivement et fortement à la sobriété énergétique des autres secteurs. Startups, TPE, PME, ETI et grands groupes peuvent dès à présent rejoindre l’annuaire de la plateforme Planet Tech’Care (1) qui sera présenté au Gouvernement pour aider l’ensemble de nos entreprises à contribuer aux efforts collectifs de réduction de la consommation énergétique dans un contexte inédit.

Mesures de sobriété concernant les moyens généraux

  • Engager l’entreprise dans une démarche de suivi et de pilotage de sa consommation d’énergie.
  • Utiliser, lorsqu’elles sont actionnables par les services généraux de l’entreprise, les applications des fournisseurs d’électricité et gaz afin de suivre en temps réel ses consommations lorsqu’elles sont disponibles.
  • Utiliser le dispositif EcoWatt mis en place par RTE et l’ADEME pour être averti en temps réel de la tension sur la consommation électrique.
  • Éteindre les lumières lorsque les bureaux sont inoccupés et opter pour des ampoules basse consommation ou recommander ce choix lorsqu’il ne dépend pas de l’entreprise.
  • Plafonner le chauffage dans les espaces de bureaux à 19 degrés et réduire le chauffage dans les bureaux lorsqu’ils sont inoccupés.
  • Encadrer l’usage de la climatisation en limitant la consigne de température à 26 degrés.
  • Mesures de sobriété concernant la gestion des systèmes d’information

Encourager et accompagner les collaborateurs à :

  • Réduire la luminosité des écrans et éteindre le ou les écrans supplémentaires lorsqu’ils ne sont pas nécessaires.
  • Mettre en veille prolongée ou éteindre le poste de travail en cas d’absence, la nuit et le week-end.
  • Recharger la batterie de l’appareil en dehors des pics de consommation.
  • En cas de nécessité, renouveler le parc matériel et privilégier l’achat de matériel éco-responsables.
  • Encourager les collaborateurs à utiliser le Wifi dans l’entreprise.
  • Encourager les collaborateurs à désactiver des connectivités non-utilisées.
  • Mettre en veille ou, si cela est possible, éteindre le matériel réseau quand il n’est pas utilisé dans l’entreprise.
  • Inciter les collaborateurs à limiter l’utilisation de la vidéo lors des réunions à distance en visioconférence.
  • Rationnaliser le stockage des données des entreprises via des mesures techniques et organisationnelles appropriées.
  • Privilégier une stratégie d’hébergement mutualisé et/ou migrer vers le cloud.
  • Evaluer la possibilité, après étude technique tenant compte des spécificités de chaque site, d’augmenter d’un à trois degrés la température des espaces d’hébergement dans les datacenters.

Mesures de sensibilisation et d’implication des collaborateurs

  • Sensibiliser les collaborateurs sur les enjeux climatiques, énergétiques et de sobriété numérique, avec un focus sur les gestes permettant de limiter leur consommation électrique, notamment sur les tranches horaires les plus en tension.
  • Relayer les campagnes d’information gouvernementales auprès des collaboratrices et collaborateurs.
  • Désigner un ambassadeur sobriété avec pour mission de s’assurer de la construction et de la mise en œuvre du plan de sobriété de l’entreprise, avec l’appui des instances dirigeantes.

(1) Acsel – L’association de l’économie numérique, AFNUM, Cigref, CINOV Numérique, FEVAD, France Datacenter, France Digitale, numeum, SNJV – Syndicat National du Jeu Vidéo, Systematic, Association Talents du Numérique
(2) https://planet-techcare.green/annuaire/

Share:

1 thought on “France Datacenter et le collectif Convergences numériques mobilisent le secteur numérique face à l’urgence de sobriété énergétique

Comments are closed.