Gaia-X : Feuille de route souveraineté dans le logiciel, l’exploitation et le matériel

Le projet européen a franchi deux étapes importantes, organisationnelle pour la première, avec l’élection du conseil d’administration ; sur le plan pratique, pour la seconde, avec une feuille de route qui dessine un contenu clair et des objectifs de temps pour la souveraineté, sur le logiciel comme sur le matériel.

Si Gaia-X mise sur la diversité , considérant qu’il s’agit d’un atout précieux pour l’alignement stratégique européen, le modèle du puzzle où se côtoient des grands acteurs, des spécialistes et des généralistes issus d’organisations publiques ou privées n’est pas fin pour simplifier son organisation…

  • Afin de faire correspondre le projet à l’alignement organisationnel, l’Association européenne Gaia-X (Gaia-X Association for Data and Cloud – AISBL) s’est dotée d’un conseil d’administration composé de 24 personnes issues de la diversité de ses origines.

Plus que le conseil d’administration, c’est le nouveau plan pratique avec la “Feuille de route technologique industrielle européenne pour l’offre Cloud de nouvelle génération” qui a retenu notre attention. La proposition a été adressée à la Commission européenne et développe une stratégie pour trois objectifs importants :

  • Atteindre un rôle de leader dans les domaines où les offres européennes de cloud et de périphérie pour le marché mondial prennent forme et deviennent des modèles ;
  • Renouveler et étendre les infrastructures de base ;
  • Développer des services fiables et spécifiques à l’industrie pour les clients finaux.


La feuille de route fixe l’objectif d’atteindre la souveraineté dans les domaines du logiciel et des opérations d’ici 2025 et d’être également souverain dans le domaine du matériel d’ici 2030.

Gaia-X doit représenter la base du développement d’une future fédération européenne du cloud : les normes, l’architecture de référence et les règles développées par Gaia-X doivent servir de modèle pour les développements ultérieurs.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste