GDS a levé 1,67 milliard $ à sa seconde cotation à Hong Kong

Notre commentaire – C’est une stratégies adoptée par des entreprises chinoises pour se protéger des dégradations des relations entre les Etats-Unis et la Chine : se créer en Chine ; réaliser une première IPO (introduction en bourse) à Wall Street, au Nasdaq, pour profiter de l’engouement des marchés financiers américains pour le datacenter et le cloud ; puis élargir sa base d’investisseurs en ouvrant la cotation à Hong Kong.

GDS Holdings Ltd., acteur chinois des datacenters basé à Shanghai, a levé 12,9 milliards de dollars HK (1,67 milliard de dollars $US) lors de sa seconde cotation à Hong Kong.

Créée en 2006 et basée à Shanghai, GDS propose des services de colocation, d’hébergement et de cloud, principalement dans les secteurs Internet et bancaires, dans ses datacenters de Shanghai, Pékin, Shenzhen, Guangzhou et Chengdu.

Share: