Google a reçu l’autorisation de construire un campus de datacenters au nord de la Suède

Situé à Horndal dans la municipalité d’Avesta, à deux heures au nord de Stockholm, en Suède, le campus de datacenters de Google pourrait se situer sur un terrain de 109 hectares, sur lequel il a reçu l’autorisation de construire. Le conditionnel est de lise, Google a indiqué qu’il n’a pas encore décidé s’il mènera à bien son projet.

De plus, les autorités suédoises accompagnent l’autorisation d’une série de contraintes : la construction de devra s’effectuer au cours de la prochaine décennie ou l’autorisation peut être révoquée ; d’ici 2030, Google n’utilisera que du carburant non fossile pour la centrale électrique de réserve, qui sera cependant dans un premier temps alimentée au diesel.

Google a également été autorisé à utiliser l’eau de surface de la rivière Dalälven pour le refroidissement. Le tribunal suédois des terres et de l’environnement a souligné que cela n’aurait pas d’impact sur les réserves naturelles protégées de la faune, ni sur la qualité de l’air et de l’eau, suite à la diligence raisonnable environnementale effectuée sur le projet.

Selon Google, la construction “dépendra de la demande du marché”. On imagine mal le marché fléchir au cours des prochaines années… Google projette également de construire de nouvelles installations au Qatar, au Canada, en Australie, en Inde, en Italie (Turin et Milan), en France, au Chili et en Espagne.

Share: